Envoyer à un ami

Kyrgyzstan Ornithology International Biodiversity ExpeditionNiveau 4

Séjour ayant pour but le suivi ornithologique en période de reproduction de 3 IBA (Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux) avec (...) ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Kyrgyzstan Ornithology International Biodiversity ExpeditionNiveau 4

Séjour ayant pour but le suivi ornithologique en période de reproduction de 3 IBA (Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux) avec (...) ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Menez à bien d'incroyables projets de recherche !
Des séjours de vacances qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets de sciences participatives pour le développement durable

Introduction

OBJECTIF SCIENCES INTERNATIONAL PROGRAMME BIODIVERSITA propose ce prochain printemps un séjour en Sciences participative en partenariat avec l’association kirghize de protection de la nature sauvage au Kyrgyzstan. Ornithologie, grands espaces, dépaysement et sciences seront les maîtres mots de ces 15 jours afin de faire progresser les connaissances sur l’avifaune nicheuse de la région du lac Issik-kul.

Le Séjour

Le but principal du séjour et de réaliser un suivi ornithologique en période de reproduction sur 3 Important Bird Area (ou ZICO) dans la région d’Issik-kul au Kyrgyzstan ainsi que sur une zone classée en réserve de chasse mais encore peu étudiée concernant l’ornithologie : la vallée de Chon-jargilchak. Ce suivi permettra de réaliser un inventaire des espèces nicheuses sur chaque zone et pouvoir le comparer aux données antérieures sur les sites où elles sont disponibles.

L’association kirghize pour la préservation de la nature sauvage (КООДП) avec qui nous sommes en collaboration a entre autres pour mission de faire le suivi annuel des 11 IBA au kirghizistan. Ces IBA sont des zones identifiées au niveau international par Birdlife International comme essentielles pour la conservation des oiseaux, soit car elles abritent des espèces et des habitats menacés, soit car elles constituent des points clés pour les populations d’oiseaux à une certaine période de l’année (reproduction, hivernage, migrations...). Par manque de personnel et de moyens au sein de l’association, certaines IBA n’ont plus fait l’objet de suivi depuis plusieurs années d’où l’intérêt de notre séjour en sciences participatives sciences participatives Les sciences participatives et sciences citoyennes sont au cœur de notre projet. En effet, c’est un moyen ludique et citoyen de compléter des travaux scientifiques.

Lors des différentes missions, nous regroupons les données que nous avons récoltées et les partageons avec le monde de la recherche. Cela permet à tous ceux qui sont intéressés par la recherche scientifique, sans pour autant avoir une implication directe dans la recherche, de s’informer des dernières avancées
Votre action contribue donc à l’avancée de la science !


L’exercice de vulgarisation scientifique prend différentes formes. Il peut s’agir de l’observation de différentes espèces animales : oiseaux, insectes, reptiles et mammifères, afin de les répertorier. Cela peut également s’appliquer à la biodiversité marine. La vulgarisation peut également être appliquée à la géologie grâce au développement des technologies satellites qui se sont démocratisées grâce à l’essor du drone (géo-référencement), et même dans le domaine de l’astronomie par la cartographie du ciel.

Les possibilités sont nombreuses et ne demandent qu’à être saisies.

L’expérimentation des nouvelles technologies de collecte scientifique fait partie intégrante de nos séjours. L’utilisation de la photographie numérique, des Spectrophotomètres, ainsi que de microscopes et de drones font partie du matériel que nous mettons à disposition dans nos colonies de vacances.
Les séjours que nous proposons sont aussi variés que les outils scientifiques à notre portée : observation de l’éclipse totale aux Etats-Unis en 2017, suivi des cétacés à Tahiti, ou encore découverte de la somptueuse panthère des neiges au Kirghizstan sont au programme.
.

Le séjour d’une durée de 15 jours à la fin du mois de mai sera donc découpé en 4 parties distinctes de 3-4 jours de façon à réaliser les inventaires ornithologiques sur chaque zone. Sergei Kulagin, de l’Association kirghize pour la sauvegarde de la nature sauvage et Bastien Chaix de l’ONG Objectif Science Science La science est désormais l’affaire de tous. Découvrez la science d’une manière ludique et active. Nous vous proposons d’en découvrir plus sur nos expéditions à la voile, découverte du plancton. International programme Biodiversita, tous deux ornithologues seront là pour encadrer le séjour, mettre en place les protocoles d’observation et aider aux identifications.
JPEGJPEGJPEG

LES POINTS FORTS DU SEJOUR

- Contribution active à l’étude des oiseaux sur des écosystèmes-clés du Kyrgyzstan
- Observation et découverte des espèces d’oiseaux typiques d’Asie centrale
- Découverte de paysages très variés et sauvages
- Découverte de la culture kirghize et logement chez l’habitant
JPEG

LES PRE-REQUIS

- Le confort sera parfois spartiate (chez l’habitant) et plusieurs nuits en tente sont prévues durant le séjour.
- 2 à 3 journées de marche en montagne sont prévues avec un dénivellé positif de 900m maximum. Les autres jours nous nous déplacerons souvent hors sentier mais sans forcément nécessiter de gros efforts physiques.
- Nous évoluerons entre 800 m et 3 000m d’altitude maximum. La météo en montagne est très variable, on a coutume de dire que les 4 saisons peuvent être présente dans la même journée. Le mois de mai est parfois encore froid en montagne avec des nuits en dessous de 0 degrés. Dans tous les cas nous passerons la majeure partie de nos journées à l’extérieur avec potentiellement vent, pluie ou grand soleil.
- Nous vivrons en groupe et partagerons les tâches du quotidien autant que les tâches scientifiques. Il faut donc être volontaire Volontaire
Volontariat
Le volontariat vous intéresse ? Vous souhaitez aider à une meilleure compréhension des océans ? C’est possible avec nos stages nature baleines et dauphins.
et ouvert à l’échange et au partage.
- Une liste de matériel vous sera envoyée lors de votre inscription, elle comprend notamment chaussures de randonnées montantes et imperméables, vêtements chauds et parfaitement impérméables pour la montagne, jumelles, duvet confort -5
- Il n’est pas nécessaire d’être scientifique ni ornithologue mais un intérêt pour les sciences naturelles est bien sûr de mise ainsi qu’être prêt pour la vie au grand air.

LES LIEUX ET LES OISEAUX

Important Bird Area OUEST ISSIK-KUL
- habitats comportant des zones humides, des steppes semi-desertiques et des collines arides situées entre 1600 et 2100m d’altitude
- Présence entre autres du Ganga paradoxal, du Faucon sacre, Vautour percnoptère, du Traquet pie ainsi que d’oiseaux d’eau sur les bords du lac.

JPEGJPEGJPEG

Réserve de chasse CHON-JARGILCHAK
- Habitats très variés entre 2000 et 3000m où les forêts d’épicéa alternent avec des alpages, des falaises et des glaciers dans le haut des vallées
- Présence des grands rapaces de montagne (Vautour de l’himalaya, Gypaète barbu, Aigle royal...) ainsi que d’une grande variété de passereaux (Rossignol à gorge rubis, Gros bec à ailes blanches, Rougequeue d’eversmann, Rougequeue de Guldenstadt, diverses espèces de roselins...)

JPEGJPEGJPEG

Important Bird Area EAST ISSIK-KUL
- Zone humide importante principalement en période de migration
- Présence de limicoles et d’anatidés également en période de reproduction dont la très commune Tadorne casarca.

JPEGJPEGJPEG

Important Bird Area KARKARA
- Vaste zone peu étudiée de 5000 ha comprenant des prairies, steppes, rivières et forêts vallonnées entre 1800 et 3000m d’altitude
- Présence à confirmer durant notre expédition du rare Bec d’ibis tibétain, de la Cigogne noire, de l’Aigle Botté, et de la potentiellement nidification de la Grue demoiselle qui donne son nom à la vallée : Karkara en kirghize.

JPEGJPEGJPEG

AVION

Le trajet en avion n’est pas compris dans le montant de la particpation. Vous devrez vous rendre par vos propres moyens à l’aéroport Manas international de Bishkek (FRU) où nous vous accueillerons le premier jour.

VOTRE MISSION AU QUOTIDIEN

Durant les journées de prospection nous nous lèverons tôt le matin afin de profiter de la période d’activité maximale des oiseaux et notament l’identification par les chants. Des points d’observation et des transects Transect
Transects
Ligne virtuelle ou physique que l’on met en place et que l’on suit pour étudier un phénomène où l’on comptera les occurrences. Dans notre cas, sur cette ligne virtuelle nous compterons les indices de présence de la faune sauvage (grattage, empreinte, fèces, etc...).
seront réalisés afin d’inventorier l’avifaune des différentes zones. Jumelles, longue-vues, enregistreur de sons et guides d’identification seront là pour nous aider dans notre travail.
L’après-midi sera propice à l’observation des grands rapaces planeurs, la découverte des différents écosystèmes présents ou selon les lieux à la découverte de la culture kirghize auprès de nos hôtes.
Des moments importants seront consacrés durant l’expédition à la présentation en amont des espèces potentiellement observables ainsi qu’à l’identification des espèces photographiées ou enregistrées.
Les soirées seront également consacrées à l’observation ornithologique notamment afin de localiser les sites de nidification de rapaces diurnes et nocturnes.
Les déplacements d’une zone à l’autre se feront en minibus. Au sein d’une même zone d’étude les déplacements se feront selon les zones en minibus, en 4X4 et/ou à pied, parfois avec cheval de bât pour porter le matériel logistique.
JPEGJPEG

PROGRAMME PREVISIONNEL

Ce programme est à titre indicatif, il est fortement possible qu’il soit légèrement modifié en fonction des conditions météo. De même, le nombre de jours consacré à chaque zone d’étude peut être adapté en fonction des observations qui y seront réalisées.

Jour 1 Arrivée à Bishkek, Transport direct pour le IBA Ouest Issik-kul. Repos, balade à proximité du lac, nuit en guest house.
Jour 2 Première prospection dans les zones humides et mise en jambes dans la journée. Présentation des protocoles et méthodes utilisées durant l’expédition. Présentation en salle et sur le terrain des différentes espèces communes que nous rencontrerons durant ces premiers jours. Techniques d’identification.
Jour 3 Prospections dans les zones plus desertiques avec départ tôt le matin, recherche des sites de nidification de rapaces. Nuits chez l’habitant
Jour 4 Prospections dans les zones semi-désertiques la journée puis transfert vers Chon-jargilchak en fin d’après-midi, nuit en guest house
Jour 5 Départ à pied pour la Réserve de chasse de Chon jargilchak accompagné de chevaux de bâts, nuits en tente
Jour 6 Prospections et points d’observation en forêt, nuits en tente
Jour 7 Prospections et points d’observation dans zone d’alpage, nuits en tente
Jour 8 Matinée de prospection dans la zone d’alpage puis retour vers le village à pied, nuit chez l’habitant
Jour 9 Matinée dans les environs du village puis transfert à Karakol, visite de la petite ville de Karakol, Nuit en guest house à Karakol
Jour 10 Prospection East Issik kul puis transfert Karkara, nuit en Guest house et/ou yourte
Jour 11 Prospections dans la vallée de Karkara, recherche de preuve de nidification de la Cigogne noire, Aigle Botté, Bec-d’Ibis tibétain, inventaire des oiseaux communs. Nuit en guest house et/ou yourte
Jour 12 Prospections dans la vallée de Karkara nuits en guest house ou yourte
Jour 13 Prospections dans la vallée de Karkara, nuits en guest house/ yourte ou tente
Jour 14 Retour vers Bishkek par la rive Nord du Lac, soirée à Bishkek
Jour 15 Envol, retour en France

L’EQUIPE

Bastien Chaix sera votre encadrant principal. Traînant sa paire de jumelles depuis 2006 dans tous les recoins de la Kirghizie, il n’a cesse de percer les mystères des montagnes célestes. Encadrant et co-responsable du Programme OSI-PANTHERA sur l’étude de la panthère des neiges, il a auparavant travaillé sur l’Aigle de Bonelli en Provence et l’Aigle royal au Kyrgyzstan. Passionné par l’Ornithologie autant que par les chevaux, les grands espaces ou le pastoralisme il vous fera découvrir la Kirghizie sous tous ses aspects.

Sergei Kulagin est président de l’association kirghize de protection de la nature sauvage. Il habite sur la rive Nord du lac Issik-kul et est diplomé d’un doctorat sur les passereaux de la région d’Issik-kul. Sa passion pour l’avifaune locale n’a d’égal que l’énergie qu’il déploie à tenter de la préserver. Sa connaissance des IBA et des études antérieures sur ces zones nous servira de base lors des prospections.

Azir, notre chauffeur des grands espaces sera également de la partie ainsi que Talant et sa famille, nos hôtes à Chon-Jargilchak.
JPEGPNG

A voir aussi



Nos partenaires

Voir également