La quantité de neige pourrait diminuer de moitié dans les Pyrénées (...)

↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

La quantité de neige pourrait diminuer de moitié dans les Pyrénées (...)

↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

L’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique (l’OPCC) l’annonce dans son dernier rapport, les températures maximales moyennes vont augmenter de 1.4 à 3.3 degrés. Et cela va se voir au niveau des quantités de neige présentes sur nos montagnes.

Rejoignez-nous pour le Nouvel An et venez aider à mieux comprendre les impacts du réchauffement climatique au travers de séjours de sciences participatives sciences participatives Les sciences participatives et sciences citoyennes sont au cœur de notre projet. En effet, c’est un moyen ludique et citoyen de compléter des travaux scientifiques.

Lors des différentes missions, nous regroupons les données que nous avons récoltées et les partageons avec le monde de la recherche. Cela permet à tous ceux qui sont intéressés par la recherche scientifique, sans pour autant avoir une implication directe dans la recherche, de s’informer des dernières avancées
Votre action contribue donc à l’avancée de la science !


L’exercice de vulgarisation scientifique prend différentes formes. Il peut s’agir de l’observation de différentes espèces animales : oiseaux, insectes, reptiles et mammifères, afin de les répertorier. Cela peut également s’appliquer à la biodiversité marine. La vulgarisation peut également être appliquée à la géologie grâce au développement des technologies satellites qui se sont démocratisées grâce à l’essor du drone (géo-référencement), et même dans le domaine de l’astronomie par la cartographie du ciel.

Les possibilités sont nombreuses et ne demandent qu’à être saisies.

L’expérimentation des nouvelles technologies de collecte scientifique fait partie intégrante de nos séjours. L’utilisation de la photographie numérique, des Spectrophotomètres, ainsi que de microscopes et de drones font partie du matériel que nous mettons à disposition dans nos colonies de vacances.
Les séjours que nous proposons sont aussi variés que les outils scientifiques à notre portée : observation de l’éclipse totale aux Etats-Unis en 2017, suivi des cétacés à Tahiti, ou encore découverte de la somptueuse panthère des neiges au Kirghizstan sont au programme.
.

Alors que les études constatent sensiblement le même résultat dans les Alpes durant les derniers hivers, l’OPCC annonce que dans les années à venir la hausse des températures va impacter la quantité de neige prévue sur le massif des Pyrénées.
D’ici à 2050, la couverture neigeuse pourrait bien y diminuer de moitié et c’est tout l’écosystème qui s’en trouverait impacté.
Car en parallèle, ce sont également les précipitations qui diminuent de volume chaque année, environ -2,5% par décennie annonce l’OPCC.

En fin de compte, on observe déjà que les espèces animales européennes ont déplacé leurs aires de répartition de 11m vers des altitudes supérieures, entraînant une « perte de synchronie entre certaines espèces qui dépendent les unes des autres ». Des amphibiens, des groupes de vertébrés, les espèces les plus fragiles sont touchées de plein fouet par ces changements et voient leurs populations diminuer.

Aujourd’hui, bien au-delà de l’OPCC, ce sont des personnalités publiques qui mettent en garde contre les effets du réchauffement climatique et la nécessité de changer nos modes de vie. Leonardo Di Caprio avec « Avant le Déluge », Cyril Dion et Mélanie Laurent avec « Demain ».

C’est dans cet objectif de sensibilisation que l’ONG Objectif Sciences International organise ses séjours de sciences participatives sciences participatives Les sciences participatives et sciences citoyennes sont au cœur de notre projet. En effet, c’est un moyen ludique et citoyen de compléter des travaux scientifiques.

Lors des différentes missions, nous regroupons les données que nous avons récoltées et les partageons avec le monde de la recherche. Cela permet à tous ceux qui sont intéressés par la recherche scientifique, sans pour autant avoir une implication directe dans la recherche, de s’informer des dernières avancées
Votre action contribue donc à l’avancée de la science !


L’exercice de vulgarisation scientifique prend différentes formes. Il peut s’agir de l’observation de différentes espèces animales : oiseaux, insectes, reptiles et mammifères, afin de les répertorier. Cela peut également s’appliquer à la biodiversité marine. La vulgarisation peut également être appliquée à la géologie grâce au développement des technologies satellites qui se sont démocratisées grâce à l’essor du drone (géo-référencement), et même dans le domaine de l’astronomie par la cartographie du ciel.

Les possibilités sont nombreuses et ne demandent qu’à être saisies.

L’expérimentation des nouvelles technologies de collecte scientifique fait partie intégrante de nos séjours. L’utilisation de la photographie numérique, des Spectrophotomètres, ainsi que de microscopes et de drones font partie du matériel que nous mettons à disposition dans nos colonies de vacances.
Les séjours que nous proposons sont aussi variés que les outils scientifiques à notre portée : observation de l’éclipse totale aux Etats-Unis en 2017, suivi des cétacés à Tahiti, ou encore découverte de la somptueuse panthère des neiges au Kirghizstan sont au programme.
. Dans le cadre de vacances scientifiques Vacances Scientifiques
Vacances Sciences
Camps de Sciences
Colonies de Vacances Scientifiques
L’ONG Objectif Sciences International propose des séjours complètement en dehors du commun ; il s’agit ici pour les enfants et adolescents de venir contribuer à des projets de recherche réels dont l’activité est mis exactement à leur niveau d’âge et d’intérêt ! Des Colonies de Vacances Scientifiques complètement différentes de ce qui se faisait du temps des Colonies de Vacances « tout court ».
à la montagne, vous pouvez venir vous balader en raquettes ou à ski sur les versants du Val d’Anniviers.
Une formule à la carte où vous pourrez participer aux tâches de recensement des espèces animales locales (aigle royal, traces de loup, et bien d’autres) mais également à l’étude des cristaux de neige, ou encore à des séances astronomie pour observer les constellations, et tout ça en vous amusant pour un Nouvel an en famille réussi !

Pour découvrir nos séjours Nouvel An famille :

Séjour Nouvel An à la carte dans les Alpes Suisses : http://www.vacances-scientifiques.com/Nouvel-An-Sciences-en-Familles.html

Au Nouvel An, partez une semaine sur les traces du loup et étudiez son écosystème au travers de randonnées dans des paysages à couper le souffle :
http://www.vacances-scientifiques.com/Pisteur-des-Alpes.html

Ou participez au séjour d’une semaine sur l’étude des cristaux de neige : http://www.vacances-scientifiques.com/Ski-Cristaux-de-Neige-Alpes-Val-d-Anniviers.html

Nos partenaires

Voir également