Envoyer à un ami

Le Grand dauphin des archipels françaisNiveaux 2 à 4

Lors de ces séjours, vous partirez en voilier pour observer les populations de mammifères marins. ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓ Niveaux 2 à 4

Le Grand dauphin des archipels françaisNiveaux 2 à 4

Lors de ces séjours, vous partirez en voilier pour observer les populations de mammifères marins. ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓ Niveaux 2 à 4

Dauphins des archipels France
Des séjours de vacances qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets de sciences participatives pour le développement durable

Accueil > Liste des Séjours > Le Grand dauphin des archipels français

Dates Places et Tarifs

Ajouter à ma liste de souhait

Introduction

Plusieurs espèces de mammifères marins Mammifères Marins Observer les mammifères marins de la mer d’Iroise en Bretagne. Les voir évoluer dans leur écosystème naturel. C’est possible avec nos « expéditions à la voile à la découverte du plancton ». fréquentent la pointe de Bretagne et la Manche. Vous chercherez particulièrement le Grand Dauphin Dauphin
Baleine
Dauphins, baleines, plancton, découvrez la richesse des océans en participant à nos stages nature baleines et dauphins.
(Tursiop truncatus). Cette espèce est un bon indicateur de la santé de l’environnement marin car c’est un prédateur sédentaire.

Le Séjour

Grand dauphin Dauphin
Baleine
Dauphins, baleines, plancton, découvrez la richesse des océans en participant à nos stages nature baleines et dauphins.
des archipels

Deux séjours d’une semaine sont proposés, sur les deux secteurs géographiques principaux d’habitation des Grands Dauphins, dans les eaux françaises métropolitaines, c’est à dire la Mer d’Iroise, dans le nord Finistère et le Golfe normand Breton. (Séjours pour les adolescent à partir de 13 ans)

- Séjour 1 : Mer d’Iroise, au départ du port de L’Aber Ildut au nord de Brest. Ce port goémonier permet de rejoindre l’archipel de Molène en quelques heures. Selon la météo et l’importance des marées, le voilier Voile
Voilier
Passer des vacances scientifiques à la mer tout en faisant du sport.Découvrir les Açores en voilier. Observer des baleines. C’est possible avec nos stages nature baleines et dauphins.
pourra s’abriter au port de Molène ou proche d’une des îles pour la nuit.

- Séjour 2 : De Saint Malo à Granville. Le départ se fera de Saint Malo, en itinérance. Vous explorerez l’archipel de Chausey, le plateau des Minquiers, autant d’ilots rocheux qui servent de refuge à une biodiversité riche, propice aux dauphins.

Contrôle d’identité des Grands dauphins.
Le grand dauphin Dauphin
Baleine
Dauphins, baleines, plancton, découvrez la richesse des océans en participant à nos stages nature baleines et dauphins.
est un des mammifères marins Mammifères Marins Observer les mammifères marins de la mer d’Iroise en Bretagne. Les voir évoluer dans leur écosystème naturel. C’est possible avec nos « expéditions à la voile à la découverte du plancton ». de la famille des delphinidés qui fréquentent les eaux métropolitaines. Il existe 3 populations sédentaires : une s’est établi dans l’archipel de Molène, une autre dans celui de Sein, à la pointe ouest bretonne. Enfin, une troisième fréquente la Manche et notamment le Golfe normand breton qui abrite de nombreux archipels comme celui de Chausey.

Afin d’évaluer le nombre, mais aussi la composition et l’état de santé de ces populations, la méthode utilisée est la photo-identification. Ce qui consiste à prendre en photo l’aileron dorsal des dauphins pour les identifier. Sachant, que chez les grands dauphins, comme chez d’autres mammifères marins Mammifères Marins Observer les mammifères marins de la mer d’Iroise en Bretagne. Les voir évoluer dans leur écosystème naturel. C’est possible avec nos « expéditions à la voile à la découverte du plancton ». d’ailleurs, l’aileron est unique, un peu comme nos empreintes digitales. Les ailerons sont ensuite comparés à un catalogue contenant tous les individus déjà rencontrés. Il est alors possible de savoir quand et où les individus a été vu.

C’est à partir de ces informations et avec l’aide d’outils statistiques qu’il est possible de calculer des paramètres démographiques comme le nombre d’individus, le taux de mortalité ou encore de suivre les naissances dans la population.

Lors de votre séjour, vous contribuerez à cette étude, lors de votre navigation quotidienne.

Au cours de ces séjours vous aurez l’opportunité :

Le Projet de Recherche

Ce projet a pour objectif de contribuer au suivi des populations sédentaires de Grand Dauphins afin de Mieux les connaître pour mieux les protéger.

La protection des cétacés comme le Grand Dauphin nécessite de suivre la dynamique démographique de chacune des populations (= nombre de naissances annuelles, mortalité, pyramide des âges) et également leur structure sociale.

En effet, ces animaux vivent en groupe mais :
-  y a-t-il des meneurs ? Une hierarchie de groupe ?
- Y a t il des individus solitaires ?
- les groupes sont-ils constants ou parfois unis ?

Autant de questions auxquelles les scientifiques du GECC cherchent à répondre. Les différentes études reposent sur un suivi régulier en mer pour tenir à jour le catalogue identifiant les animaux et leurs activités.

La collecte d’observation effectuée lors de ce séjour contribuera aux études du Groupe d’Etude des Cétacés du Cotentin (GECC). Cette association scientifique étudie les cétacés depuis plus de vingt ans aux fins d’affiner la connaissance et permettre de proposer des mesures de conservation adaptées à ces animaux et à leur habitat.

En mer d’Iroise, le GECC travaille en collaboration avec le Parc Naturel Marin d’Iroise pour le suivi des populations de cétacés. Le parc est également associé aux sciences participatives mises en œuvre lors de ce séjour.

Lire plus

Concept Appris sur le séjour

  • Approcher la faune sauvage marine : comment observer et récolter des informations en limitant le dérangement des animaux.
  • Identifier des petits cétacés qui fréquentent ces zones géographiques.
  • S’initier à la mise en œuvre d’un protocole scientifique et à la photo identification.
  • Naviguer à la voile et surtout se repérer en mer.

Le Matériel Utilisé

L’observation des cétacés se fait à l’œil nu et aux jumelles. Vous aurez à disposition des fiches d’identification, des livres pour nourrir votre curiosité sur les animaux observés. Un logiciel permettra de saisir les observations au quotidien.

En mode de prospection, le bateau se déplace à une vitesse moyenne comprise entre 10 et 15 nœuds. Les déplacements sont entrecoupés de pauses pour favoriser la recherche des animaux. La recherche des animaux s’effectue à partir de l’avant du bateau dans un angle de 180°.

Quand un groupe de grands dauphins est repéré, le bateau s’approche lentement pour s’adapter à leur vitesse tout en conservant une distance de sécurité d’environ 20 m, afin de diminuer le dérangement.

A chaque observation on estime le nombre de dauphins rencontrés et on photographie leur aileron.
Les ressources seront aussi l’expérience de l’éducateur avec qui vous partirez, spécialiste dans son domaine, et des rencontres avec quelques autres experts du parc marin et de l’association GECC.

En dehors des temps d’observation spécifique, vous devrez contribuer au fonctionnement du voilier en vous initiant aux manœuvres et à la cartographie marine. Les outils cartographiques, papier et électronique sont indispensable pour localiser les observations de cétacés.

Le lieu

La Mer d’Iroise :
La mer d’Iroise s’étend de l’archipel de Sein jusqu’à l’île d’Ouessant, en couvrant également l’archipel de Molène. Ilots rocheux, plages sableuses, la Mer d’Iroise compose une mosaïque d’écosystèmes marins. Un quart des mammifères marins de la France métropolitaine évoluent dans les eaux de l’Iroise. Les deux espèces emblématiques sont le phoque gris [Halichoerus grypus] et le grand dauphin [Tursiops truncantus]. Elle s’est forgée au fil des siècles une réputation redoutée des marins tant cette mer a connu de naufrages. Cette richesse de biodiversité et de patrimoine a motivé la création du premier parc naturel marin de France, en 2007. Le parc a pour mission de concilier la protection des richesses patrimoniales et les activités maritimes en cherchant à les adapter pour qu’elles deviennent durable et responsable.

Le Golfe normand breton :
Entre mer et terre, partagé entre la Bretagne, la Basse Normandie et les îles anglo-normandes, le golfe normand-breton recèle un patrimoine marin naturel et culturel remarquable, source d’une grande richesse patrimoniale. Ces archipels abritent la population de Gand Dauphin [Tursiops truncantus] la plus importante de France métropolitaine. Bien abrité de la houle dominante par les îles Anglo-Normandes, les multiples cailloux, archipels (Chausey, Minquiers, Écréhous) constituent un espace maritime ouvert à une navigation difficile et passionnante. Le golfe normand-breton est, à l’échelle planétaire, l’un des systèmes soumis aux plus forts régimes de marée.

Lire plus

Le Quotidien sur Place

  • Votre laboratoire d’expériences scientifiques et votre lieu de vie étant le même, le quotidien sera rythmé par les conditions météorologiques pour explorer le plus de zones à la rencontre des cétacés. Le séjour se déroule en itinérance et en autonomie.
  • Selon leur disponibilité, vous aurez l’opportunité de rencontrer des agents du Parc marin d’Iroise et de l’association GECC pour échanger sur vos observations, les métiers liés aux pars marins ou aux mammifères marins. Une visite dans les coulisses d’Océanopolis, à Brest, pour le séjour en Iroise, ou à l’aquarium de Saint Malo est également organisée en début ou fin de séjour pour découvrir plus largement les écosystèmes sous-marins dans lesquels vous aurez naviguer.
  • Bien sûr apporter vos jeux à partager, votre livre et autres pour animer les soirées et vous reposer. La baignade est interdite durant le séjour pour des raisons de sécurité (les encadrants n’ont pas le brevet d’aptitude à la surveillance de baignade). Vous ne disposerez pas de connexion internet chaque soir selon les lieux de mouillage.
  • Le voilier sur lequel vous vivrez durant tout le séjour est équipé de cabines conçues pour deux personnes, d’un espace de vie intérieur et extérieur. Un sanitaire est également existant pour votre confort. Nous ferons escale au moins un soir sur deux dans un petit port où vous trouverez des douches et divers équipements.
Lire plus

L'Équipe

- Anne Littaye est Océanographe ; elle coordonne le projet scientifique OSI-Océan au sein d’OSI après trente ans d’activité professionnelle comme chercheur puis experte en gestion des ressources marines, en France et à l’étranger.
- Soutien scientifique du GECC qui a développé l’application ObsenMer. Cet outil centralise les observations et facilite l’analyse des observations. https://www.gecc-normandie.org/

Lire plus

Le Programme au Jour le Jour

Durée du séjour : 7 jours ; 6 participants : Adolescents dès 12 ans, adultes, familles.
- Pré-requis : Les participants devront savoir nager.
-* Jour 1 : Arrivée au voilier en début d’après-midi et installation ; Découverte du voilier, de l’organisation de la vie à bord, consignes de sécurité. Soirée : apprentissage de la prise de photo, vidéo.

  • Jour 2 à 5 : Navigation vers le secteur d’exploration et mise en œuvre des protocoles d’observation des mammifères marins. Fin de journée : archivage des données, transmission des découvertes de la journée par un journal de bord. Analyse des photographies collectées pour tenter d’identifier les individus.
  • Jour 6 : Visite extérieure (aquarium de Saint Malo ou Océanopolis) – Finalisation de l’analyse des observations et données récoltées durant le séjour.
  • Jour 7 : Bilan du séjour ; Rangement du matériel.
Lire plus

A prendre avec soi

  • Sac de couchage.
  • vêtements de sport pouvant être mouillé (lycra, short et polaire) pour avoir chaud en navigation, se découvrir en escale. En prévoir plusieurs.
  • une paire de chaussure de sport normale à semelle blanche. Les semelles noires laissent des traces sur les voiliers. Une seconde paire de basket au cas où la première serait mouillée ou chaussures de plage Les bottes ne sont pas indispensables et prennent beaucoup de place. Les affaires ont du mal à sécher en mer du fait du sel.
  • casquette (avec une ficelle pour éviter qu’elle s’envole), lunettes de soleil (mettre un lien pour éviter qu’elles tombent dans la mer), crème solaire.
  • serviette de plage (eau salée) et serviette de douche (eau douce).
  • Jeux, livre, appareil photo, jumelles si vous en avez.

 ! Mettez vos affaires dans un sac de voyage et non dans une valise, difficile à ranger sur un voilier.

Lire plus

A voir aussi



Nos partenaires

Voir également