Envoyer à un ami

Quelques chiffres sur Transport et Environnement au Japon

↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Quelques chiffres sur Transport et Environnement au Japon

↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Accueil > Liens > Actus sciences > Quelques chiffres sur Transport et Environnement au Japon

Vehicules en circulation (mars 2004) : 74 millions (dont environ 50 millions de voitures) - Vehicules a faibles emissions (mars 2004) : 7.123.004 (dont 132.118 hybrides, type Prius, 20.638 au gaz naturel comprime, 7.700 electriques, 57 au methanol, 6.962.491 vehicules a faible consommation de carburant et certifies faibles emissions) - Environ 95% des vehicules sont a transmission automatique - Emissions de CO2 dues au transport : 261 Mt en 2002, 21% des emissions totales -> Pollution de l’air Au Japon, les problemes environnementaux les plus serieux et lies aux transports sont causes les NOx, les particules de matieres et le CO2. - NOx Le reseau de mesure de la teneur en NOx dans l’air ambiant est compose de 1880 stations, dont 426 sont positionnees en bordure des voies de circulation (chiffres pour 2003). Sur l’ensemble du territoire japonais la teneur en NO2 dans l’air est conforme aux normes (entre 0,04 ppm et 0,06 ppm maximum) pour 85,7% des stations en bord de route et pour 99,9% des autres stations. Dans les zones speciales designees par la loi sur les NOx/SPM (Tokyo-Osaka-Nagoya), les mesures de 76,4% des stations en bord de route sont conformes a la norme, 99,8% pour les autres stations. - Particules en suspension (SPM) Le reseau de mesure de la teneur en SPM est compose de 1910 stations, dont 390 sont positionnees en bordure des voies de circulation (chiffres pour 2003). Sur l’ensemble du territoire japonais la teneur en SPM dans l’air est conforme a la norme (moyenne journaliere inferieure a 0,10 mg/m3, valeur maximale de la journee inferieure a 0,20 mg/m3) pour 77,2% des stations en bord de route et pour 92,8% des autres stations. Dans la zone comprenant Tokyo-Osaka-Nagoya, les mesures de 61,9% des stations en bord de route sont conformes a la norme, 83% pour les autres stations. - CO2 Les emissions de gaz a effet de serre dans le domaine des transports ont progresse de 217 Mt de CO2 en 1990 a 261 Mt en 2002, en particulier a cause d’une augmentation des emissions des avions (+52,7% entre 1990 et 2002), des voitures utilisees dans le cadre d’une activite professionnelle hors transport de marchandise (+59,9%) et des voitures personnelles (+44,9%). Les emissions des voitures personnelles representent 50% des emissions de CO2 dans le domaine du transport. -> Emissions des vehicules diesel Depuis 1992, il existe une regulation des emissions des vehicules diesel en NOx et SPM (camions et bus seulement), applicable pour les vehicules circulant dans trois zones : metropole de Tokyo, prefecture d’Aichi (Nagoya), prefectures d’Osaka et de Hyogo. La metropole de Tokyo a etabli en 2003 des normes d’emissions plus strictes que celles de la loi generale, interdisant de fait un grand nombre de vehicule diesel. Le MoE prepare une nouvelle reglementation tres stricte sur les emissions des vehicules diesel qui entrera en vigueur en 2009 et qui sera assez semblable a celle de l’Union Europeenne. La loi regule egalement les emissions de CO, hydrocarbures, NOx et PM pour les nouveaux modeles : depuis 2005 les normes sont de 3,38g/kWh pour le NOx et de 0,18g/kWh pour les PM (vehicules de 2,5 a 12 tonnes). Si un vehicule emet moins de NOx/PM que les normes de la loi, il peut recevoir un label, et donc des avantages fiscaux, selon un systeme de certification mis en place par le MLIT. -> Mesures de promotion du vehicule propre Il existe au Japon trois types d’incitations financieres pour promouvoir l’introduction des vehicules propres : - Les subventions : le MoE prend en charge la moitie du surcout occasionne par l’achat d’un vehicule propre (c’est a dire fonctionnant au gaz naturel, avec un systeme hybride ou electrique, essentiellement les bus). Les subventions allouees par le MoE sont destinees uniquement aux collectivites locales et leur budget (environ 2,3 millions d’euros) est nettement inferieur a celui des autres ministeres (environ 18 millions d’euros pour le MLIT et 67 millions d’euros pour METI, ces subventions etant destinees aux entreprises). - Les allegements de taxes, sur la possession d’un vehicule. - Les prets a un taux avantageux pour l’achat d’un vehicule propre D’autres programmes sont en place comme la promotion des transports publics, la reorganisation du trafic routier, des campagnes pour promouvoir l’arret complet du moteur lorsque le vehicule est arrete ou des mesures speciales pour l’acces aux sites touristiques. -> On peut noter aussi - Systeme d’alerte pour l’ozone : lorsque la concentration en ozone est elevee, il n’existe pas de loi comparable a la limitation de la vitesse en France, l’information est seulement diffusee aux habitants. - Methodes de mesures : les methodes de mesures des emissions au Japon sont differentes des standards europeens ; la classification des vehicules depend de deux tests, au demarrage et en circulation. La vitesse moyenne au Japon est inferieure a la moyenne europeenne, tout comme le nombre de kilometres annuels parcourus. - Controle de la pollution : les controles sur les vehicules s’effectuent principalement au moment du controle technique. Redacteur : Olivier Georgel & Etienne Joly, Service pour la Science Science La science est désormais l’affaire de tous. Découvrez la science d’une manière ludique et active. Nous vous proposons d’en découvrir plus sur nos expéditions à la voile, découverte du plancton. et la Technologie Ambassade de France au Japon environnement ambafrance-jp.org transport ambafrance-jp.org 358/MECA/1575

Nos partenaires

Voir également