Envoyer à un ami

Zagora Oasis Portes du Désert

Après avoir traversé les montagnes de l'Atlas, découvrez une oasis de palmeraie aux portes des dunes de sable du désert. ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Zagora Oasis Portes du Désert

Après avoir traversé les montagnes de l'Atlas, découvrez une oasis de palmeraie aux portes des dunes de sable du désert. ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Accueil > Actualité > Zagora Oasis Portes du Désert

Les séjour que vous propose Objectif Sciences International au Maroc comportent une dimension importante de voyage, de découvertes de paysages, et de découverte d’une culture qui vous comblera tout autant.

Sur cette page, vous êtes en train de visualiser la description du lieu des séjours OSI au Maroc.

  • Pour prendre connaissance du descriptif du séjour proprement dit, merci de visiter cette page
  • pour en savoir plus sur le pays, son environnement, et surtout, sur le cadre d’accueil, continuez à lire la page ci-dessous.

L’environnement

(lancez le diaporama en bas de cette page pour voir beaucoup d’autres photographies)

Situé au sud-est de Ouarzazate et à proximité de Zagora, Malal est un village marocain, typique de la vallée du Drâa. Il est situé aux portes du désert dans la région de Souss-Massa-Drâa dans le sud marocain, et est entouré de quelques belles anciennes Kasbah et Ksar en Terre Crue (en pisé), autour desquelles les bergers conduisent leurs moutons. Le désert est proche et le paysage prend une splendeur minérale avec la course du soleil. Son éclat rejaillit sur les montagnes et les constructions avec des rouges orangés incomparables.

Le Drâa est le plus long fleuve du Maroc, il s’écoule sur environ 1 100 kilomètres.

Il se forme par la réunion des rivières Dadès et Imini dans les montagnes du Haut Atlas, au niveau du Massif de Tizi-N’tichka à l’est du Jbel Toubkal et du Massif du M’Goun, à des altitudes variant de 3 000 à 4 000 m, jusqu’à se jeter dans l’océan Atlantique à Foum Drâa au nord de la ville de Tan-Tan et au sud de Guekmim. Une partie de son périple s’effectue sous les dunes de sables avant de redevenir visible 50 km avant son embouchure. Les eaux du Drâa sont utilisées pour irriguer des palmeraies ainsi que différentes autres cultures.

Le climat est de type désertique. Les étés sont très chauds et les nuits hivernales froides avec une température minimale moyenne du mois le plus froid de 2°C. Les séjours prenant place au début du printemps et à l’automne, chaleur mais aussi fraîcheur pourront être rencontrées (entre 8 et 30°C en moyenne).

Données générales sur le Maroc

Intitulé officiel du pays : royaume du Maroc
Capitale : Rabat
Superficie : avec 710 850 km2 (Sahara occidental inclus) de superficie, le Maroc est un peu plus vaste que la France (640294km2)
Population : 31,4 millions d’habitants (recensement 2004), la moitié de la population de la France en 2010 (64,8 millions)
Peuples et ethnies : Arabes, Berbères, Touaregs, minorité juive
Langues : arabe, berbère (français, espagnol dans certaines régions)
Religion : Islam
Institutions politiques : Monarchie constitutionnelle
Roi : Mohammed VI
Chef du gouvernement : Abdel-Ilah BENKIRAN




Le voyage

(lancez le diaporama en bas de cette page pour voir beaucoup d’autres photographies)


Pour parvenir au lieu du projet, et ce, à peine parti de Marrakech, vous aurez tout d’abord l’occasion de traverser la fameuse chaîne de montagne de l’Atlas dont le plus haut sommet (Jbel Toubkal) culmine à 4 167 m. Le Col de Tichka que nous franchirons se situe à 2260 mètres d’altitude. La Chaîne de l’Atlas forme une barrière entre la mer Méditerranée et le Sahara. Elle aurait donné son nom à l’Océan Atlantique...

Cette traversée sinueuse vous permettra de découvrir différents paysages montagneux. Vous pourrez par exemple admirer le travail de l’eau lors de son passage dans les roches. Ces oueds sont des cours d’eau que l’on retrouve dans les régions semi-désertiques. Leur particularité réside dans le fait qu’ils sont souvent à sec. Ils s’animent lors des rares et fortes précipitations, et peuvent connaître des crues spectaculaires, charriant d’énormes quantités de boue, qui provoquent parfois des changements de lit. C’est pourquoi on dit d’un oued qu’il roule plus qu’il ne s’écoule.

La suite de la route nous fera traverser divers paysages où vous pourrez admirer de nombreux village entièrement construits en Terre. Vous apprécierez notamment une petite région en bas du col de Tichka entièrement constituée de Terre rouge foncée.



(lancez le diaporama en bas de cette page pour voir beaucoup d’autres photographies)

Nous passerons ensuite à proximité de la célèbre ville de Ouarzazate et de sa Medina, où nous ferons escale sur le chemin du retour quelques dix jours plus tard. Après votre séjour dans un village construit en terre crue vous ne verrez sûrement plus ces constructions de la même façon ! Ouarzazate, pour ceux qui ne le savent pas déjà, est réputé pour ses studios de cinémas qui profitent de son somptueux paysage d’arrière-plan. Vous pourrez y apercevoir le palais ayant servi au tournage du célèbre film « Astérix et Obélix, Mission Cléopâtre ».

La suite de la route nous mènera à travers quelques régions désertiques avant de plonger dans la vallée du Drâa, unique en son genre. Elle profite de l’écoulement du fleuve Drâa pour se verdir d’innombrables palmiers dattiers. Ce paysage semble tout droit sorti de nulle part, et fait pleinement prendre conscience de la richesse de l’eau dans cette région.

Le lieu du séjour : Malal

(lancez le diaporama en bas de cette page pour voir beaucoup d’autres photographies)

Nous arriverons enfin à Malal, notre lieu de vie pour le séjour. Nous y serons hébergés au Ryad KsarMalal, seule infrastructure touristique du village. Cet hébergement vous offrira un confort mêlant rusticité, typicité et qualité. Les repas seront eux préparés sur place, avec des mets, et plats locaux (tajines, omelettes, couscous, thé à la menthe...). Depuis le toit la vue est imprenable sur la région et ses beautés.

La principale production du village est la culture des dattes. Les villageois vivent principalement de leur vente sur les marchés proches. Ils sont cependant auto-suffisants pour les légumes de leur alimentation. La mosquée est un lieu primordial dans cette culture, c’est le principal lieu d’échange et de décision du village, réservé aux hommes. Mais les choses évoluent avec tout dernièrement la création d’une association des femmes du village.





Aujourd’hui ce village ancestral est à la recherche d’un nouveau souffle. Les habitants regroupés en association souhaitent garder une place importante dans l’esprit local. Objectif Sciences International se positionne à leur côté pour les soutenir dans cette recherche.




Le village de Malal a toujours eu un rôle pacificateur dans la région. Son influence positive est depuis longtemps reconnue et appréciée.






(lancez le diaporama en bas de cette page pour voir beaucoup d’autres photographies)




Cette région était très instable par le passé puisqu’elle se situe à la conjonction des territoires Arabes, Berbères et Touaregs. Les habitants se sont donc protégés dans des enceintes de Terre fortifiées de 4 à 5 mètres de haut (Ksar), afin de vivre plus sereinement, ainsi protégés des agressions extérieures. Parallèlement à cette protection, s’y développait un véritable sens de l’hospitalité et du secours apporté à son prochain, et les portes du village fortifié offraient un sas protégé pour permettre aux caravanes de passage d’y dormir en toute sécurité sans pour autant pouvoir pénétrer dans le village. Le Ksar était divisé en plusieurs parties ; les parties communes (par exemple la mosquée), et d’autres plus privées (chaque famille possédait un secteur du Ksar). Un des inconvénients majeur était le manque de place dû à l’extension des familles au fil du temps. La plupart des Ksars de la région ont aujourd’hui été abandonnés et des habitations moins enfermées ont été construites à proximité. Seuls quelques uns sont encore habités dans la région, dont celui du village de Malal qui est encore partiellement habité.


(lancez le diaporama en bas de cette page pour voir beaucoup d’autres photographies)

Le Ksar du village de Malal a lui été abandonné en 1979 suite à de très fortes précipitations. Les eaux venant du ciel ont été destructrices et les oueds sortis de leur lit habituel l’ont détérioré. La région étant devenu depuis plus pacifique et n’ayant donc plus rien à craindre de l’extérieur, le Ksar a (comme de nombreux autres dans la région) été délaissé et d’autres habitations ont été construites à proximité. Ce dernier fera peut-être l’objet d’un projet de rénovation dans les prochaines années, le gouvernement marocain poussant dans ce sens.

Nous aurons l’occasion de visiter le Ksar du village, littéralement accolé à notre hébergement.

(lancez le diaporama en bas de cette page pour voir beaucoup d’autres photographies)

Le Désert

Durant le séjour, il sera possible pour ceux dont ce sera le choix de profiter d’une expédition d’une nuit dans le désert, au milieu des dunes.

(lancez le diaporama en bas de cette page pour voir beaucoup d’autres photographies)

Nous visiterons aussi la ville de Zagora en pleine expansion, seule ville du Maroc à avoir deux Souks (marchés) par semaine, du fait de sa position de plateforme tournante entre le désert et le nord du pays. Nous visiterons aussi un herboriste, une ancestrale briqueterie de Terre cuite, les dessous de la ville de Tamgeroute... Nous aurons aussi l’opportunité de prendre un peu de détente au Hammam local.

(lancez le diaporama en bas de cette page pour voir beaucoup d’autres photographies)

Marrakech



Une fois le projet achevé et le séjour terminé nous retournerons sur Marrakech pour une dernière journée de visite et de détente.

Nous serons hébergés dans un Ryad en centre-ville.

Notre dernière journée nous mènera dans les dédales de la Médina, du célèbre souk de Marrakech (ou nous vous accompagnerons si vous le désirez), et nous apprécierons les délices architecturaux du Palais de la Bahia (palais de la belle, de la brillante). C’est un des chefs-d’œuvre de l’architecture marocaine, et l’un des monuments majeurs du patrimoine culturel du pays.

(lancez le diaporama en bas de cette page pour voir beaucoup d’autres photographies)

Nous finirons la journée par un repas sur l’immense place Jemaa El Fna place des trépassés). C’est une place mythique de la médina (vieille ville historique) situé à l’entré du souk, et un haut-lieu traditionnel du pays. L’« espace culturel de la place Jemaa el-Fna » est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. La nuit, l’ambiance y est festive et familiale. Vous y retrouvez charmeurs de serpents, bonimenteurs, diseuses de bonne aventure, mais aussi cracheurs de feu, arracheurs de dent, acrobates et saltimbanques.
Tout y sera réuni pour finir notre séjour en apothéose...

(lancez le diaporama en bas de cette page pour voir beaucoup d’autres photographies)

Accès

Pour rejoindre les séjours solidaires Objectif Sciences International dans le sud du Maroc, vous pouvez soit vous rendre directement sur place par vos propres moyens si vous êtes déjà en déplacement en Afrique du Nord, soit nous rejoindre au point de rencontre qui se situe à Marrakech.

Pour nous rejoindre sur place :

  • vous devez vous rendre au village de Malal, à 17km au Nord de Zagora. Pour le jour et l’heure du rendez-vous, contactez nous.

Pour nous rejoindre à Marrakech :

  • vous devez nous rejoindre à l’aéroport de Marrakech (de nombreux vols low cost !). Pour le jour et l’heure du rendez-vous, contactez nous.
  • Vous ferez le voyage avec nous jusqu’à Zagora-Malal, et vous remonterez également avec le groupe jusqu’à Marrakesh, où une journée de visite et deux nuits sont prévues, pour visiter la ville la plus célèbre du Maroc, et qui a donné son nom au pays. Merci de lire le descriptif du dépalcement sur la page ci-dessous

Sur cette page, vous êtes en train de visualiser la description du lieu des séjours OSI au Maroc.

  • Pour prendre connaissance du descriptif du séjour proprement dit, merci de visiter cette page
  • pour en savoir plus sur le pays, son environnement, et surtout, sur le cadre d’accueil, continuez à lire la page ci-dessous.

Diaporama

Cliquez sur cette image pour lancer le diaporama, et prenez le temps de rêver avec nous...




Sur cette page, vous êtes en train de visualiser la description du lieu des séjours OSI au Maroc.

  • Pour prendre connaissance du descriptif du séjour proprement dit, merci de visiter cette page
  • pour en savoir plus sur le pays, son environnement, et surtout, sur le cadre d’accueil, continuez à lire la page ci-dessous.



Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également