Envoyer à un ami

SUR LES TRACES DU LOUP (HAUTE-SAVOIE)Niveaux 1 à 4

FEVRIER, en raquettes sur la piste de la faune des Alpes, des chamois aux cerfs en passant par l'hermine, le tétras et pourquoi pas ... le loup ! ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓ Niveaux 1 à 4

SUR LES TRACES DU LOUP (HAUTE-SAVOIE)Niveaux 1 à 4

FEVRIER, en raquettes sur la piste de la faune des Alpes, des chamois aux cerfs en passant par l'hermine, le tétras et pourquoi pas ... le loup ! ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓ Niveaux 1 à 4

Biodiversité - 7 jours - Haute-Savoie
Des séjours et des voyages qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets de sciences participatives pour le développement durable

Accueil > Les Séjours > Vacances Enfants et Ados > Destinations > France > Chamonix-Mont-Blanc, Savoie, Vercors, Alpes du Sud... > SUR LES TRACES DU LOUP (HAUTE-SAVOIE)

Dates Places et Tarifs

Ajouter à ma liste de souhait

Immersion Nature

Endurance physique

Production de données

Accessibilité

Introduction

Les raquettes à neige, c’est fun ... et c’est aussi le meilleur moyen de pister les animaux sauvages des forêts et des montagnes ! Venez donc nous rejoindre pour étudier les populations de cerfs et de chamois en rapport avec le retour des grands prédateurs (loups et lynx) dans les Alpes.

Le Séjour

Savez-vous que les Alpes voient actuellement le retour de deux grands prédateurs : le loup et le lynx ? Ce retour va sûrement s’accompagner de grands changements dans les populations de leurs proies (cerfs, chevreuils, chamois...), mais que savons-nous des conséquences sur la biodiversité de nos montagnes ? Le retour des grands prédateurs est-il un bienfait pour la biodiversité comme l’assurent leurs défenseurs ? Ou va-t-il au contraire provoquer une disparition de certaines espèces comme le prétendent d’autres personnes ?

C’est pour répondre à ces questions que nous te convions sur ce séjour. Nous partirons donc en raquettes sur la piste des animaux sauvages des forêts et des montagnes pour faire un état des lieux de leurs populations. Les années suivantes, nous pourrons ainsi étudier l’évolution avant et après le retour prochain des grands prédateurs.

© OSI : Sierre Annivers.ch,Wikipedia/AlanStewart

Prépare-toi donc à une enquête au cœur de la montagne enneigée où nos raquettes nous mèneront en dehors des sentiers battus pour pister empreintes, restes de repas, poils, crottes et autres indices de passages des animaux sauvages. Autant d’énigmes à résoudre : qui est passé par là, combien étaient-ils, que faisaient-ils ? Bref, tu pourras devenir un vrai « Pisteur des Alpes » !

Mais nous n’oublierons pas aussi de chercher les animaux eux-mêmes ! Affûts, longues-vues d’observation et balades matinales nous permettront de surprendre quelques-uns de ces magnifiques animaux que sont cerfs, aigles royaux ou hermines au pelage blanc !

Le Projet de Recherche

L’objectif premier de ce projet de recherche est de tenter de recenser et d’évaluer les populations de la grande faune (cerfs, chevreuils, chamois...) dans notre secteur d’étude, situé dans les montagnes au-dessus de notre hébergement. Dans quel but ? Et bien pour participer au Programme de Recherche de OSI BIODIVERSITA sur l’évolution de la biodiversité en relation avec le retour des grands prédateurs. Etant donné la dynamique de population actuelle du Loup et du lynx, il est certain que leur retour dans les Alpes a des impacts. Ces données récoltées en hiver nous permettront ainsi d’évaluer l’évolution des populations de grands mammifères avant et après le retour des grands prédateurs.

Ces données seront ensuite combinées avec les données récoltées l’été lors de nos séjours « A l’affût de la Biodiversité », afin de pouvoir évaluer l’impact (positif ou négatif) des grands prédateurs sur la biodiversité, qu’il s’agisse de leur impact sur les grands mammifères ou sur les plantes et les insectes.

Enfin, d’un point de vue méthodologique, il s’agit de mettre au point des méthodes de suivi de la grande faune, efficaces et adaptées à des groupes de personnes débutantes mais motivées. En effet, notre connaissance très partielle de la biodiversité en lien avec laquelle nous vivons vient en grande partie du peu de spécialistes capables de l’étudier : développer les initiatives citoyennes d’étude de la biodiversité est donc un enjeu majeur ! Plus vous serez à savoir étudier la biodiversité et mieux ça sera.

© OSI : Wikipedia/US National Park Service, OSI, Wikipedia/Steven Hint, Wikipedia/Frederik Vandaele
Lire plus

Concepts Appris sur le Séjour

Ecosystèmes - Biologie des populations - Indices de présence - Mammifères terrestres - Suivi animal - Traces d’animaux - Analyse quantitative - Analyse qualitative - Chaines alimentaires - Biotope - Comportements - Stratégies d’adaptation - Transects - Cartographie - Mammalogie - Milieux naturels - Inventaire de la biodiversité - Comptage -

Le Matériel Utilisé

Carte topographique - Jumelles - Loupe de terrain - Loupe binoculaire - Piège photographique - GPS - Clés de détermination - Boussoles - Moulage pour empreintes - Boites à échantillonnage - Carnet de terrain - Guides d’identification et de vulgarisation - Raquettes à neige - Longue-vue d’observation

Le lieu

Lire plus

Le Quotidien sur Place

Un pisteur, ce n’est pas fait pour pantoufler à côté du feu ! Un maximum de temps sera donc passé dans la nature à chercher, identifier, dénombrer et localiser traces et indices de la faune sauvage ! Alors un sac à dos, des vêtements chauds, un carnet de terrain, des jumelles, un GPS, une longue-vue et c’est parti pour une prospection au grand air !

Mais une prospection c’est quoi ? C’est un temps d’observation où nous allons aiguiser nos 5 sens et notre curiosité pour dénicher et découvrir empreintes dans la neige, excréments, restes de repas ainsi que tous les animaux que l’on pourra surprendre ! Et une fois que nous serons familiarisés avec tout cela, nous pourrons mettre au point des méthodes pour essayer de quantifier toutes nos observations afin d’évaluer l’abondance de chaque espèce.

Quand le temps sera moins clément, nous aurons tout de même de quoi faire au LINABIO (notre super Laboratoire d’Identification Naturaliste Biodiversita) : classer nos échantillons, vérifier nos identifications à l’aide de la grande bibliothèque naturaliste, répertorier nos découvertes sur une carte... Et il s’agira aussi de réfléchir aux données récoltées afin de faire le point sur l’avancée de notre projet et de mieux cibler nos futures recherches.

Mais même les pisteurs ont besoin de se détendre : tout cela sera donc ponctué d’une myriade d’activités extra-scientifiques telles que grands jeux, soirées, ateliers de découvertes et autres activités sportives, sans oublier les chocolats chauds pour réconforter nos sportifs !

© OSI
Lire plus

L'Équipe

Sylvain Allombert est le responsable scientifique et technique du Programme de Recherche « Biodiversita » et des séjours « Pisteurs des Alpes ». Une thèse de doctorat en écologie entre la France et le Canada lui fera découvrir sa vocation : la vulgarisation des connaissances scientifiques sur la Biodiversité. C’est dans une association qu’il pourra développer ses compétences dans ce domaine, travaillant avec tous types de public, des jeunes enfants aux professionnels.

Au niveau naturaliste, c’est un généraliste ayant exercé comme ornithologue, entomologue ou écologue, en touchant également d’autres domaines comme la botanique, les mammifères, les reptiles ou les amphibiens.

Sur ce séjour, Sylvain sera en charge de l’organisation des activités scientifiques, mais fera aussi office de conseiller spécial « oiseaux » et « traces d’animaux » pour nos enquêteurs en herbe ! Ses connaissances extrêmement diversifiées sur le monde naturel ne manqueront pas de satisfaire la curiosité des participants !

Lire plus

Parrains

Elise MARC, Championne médaillée de Paratriathlon
ancienne participante des Vacances Scientifiques d’Objectif Sciences International

« Suite à mon accident lorsque j’étais pré-ados, c’est après, sur un séjour Objectif Sciences International en 2006 que j’ai donné mes premiers coups de pédale. Je tiens à remercier leurs éducateurs pour leur capacité d’écoute et leur goût à relever des défis. Ils m’ont ainsi fait passer un très bon séjour ! »

Lire plus

L'Hébergement

Notre hébergement à Les Chamois fait parti du Grand Massif. Il accueille depuis 28 ans des séjours de jeunes et d’adultes. L’ambiance est familiale, la vue magnifique et la nourriture excellente. Il offre un accès aux randonnées avec des raquettes à neige à partir du chalet.
Arâches se trouve à environ 1000m d’altitude à 10 kilomètres de Cluses, département de la Haute-Savoie.
C’est un village qui revêt un caractère familial en raison de la multitude d’infrastructures prévues pour les petits et les grands. Un vrai moment de détente et de bonheur à partager en famille dans ce petit coin de paradis de Haute-Savoie !

De plus, on y trouve des commerces de proximité ainsi que des services médicaux.

Pour arriver sur place vous pouvez :
Arriver sur place par vos propres moyens (vous recevrez un plan et un horaire).
Arriver en gare de Cluses où nous pourrons venir vous chercher.
Soit en avion : Contactez-nous pour en savoir plus.

Il faut prévoir soit des pneus hiver aux 4 roues (suffisant dans 97% des situations avec de la neige sur la route) ou des chaines (moins cher, toujours suffisant, mais moins pratique).
Les Chamois, 2583 route du Pontet, 74300 Arâches

Lire plus

A prendre avec soi

A prendre avec soi pour une durée indicative d’une semaine :

Documents Personnels Obligatoires

  • 1 grand sac à dos ou une valise
  • 1 petit sac à dos de randonnée (avec sangle ventrale)
  • Les médicaments si nécessaires : une copie ou l’original des ordonnances est obligatoire
  • 8 Slips ou caleçons
  • 8 Paires de chaussettes chaudes
  • 1 Tenue de nuit
  • 3 Sweat-shirts à manche longue
  • 2 Pull-over (si possible en polaire ou en synthétique)
  • 3 Pantalons longs (survêtement et pantalon chaud)
  • 8 Tee-shirts
  • 1 Trousse de toilette complète (brosse à dent, dentifrice, gel douche ou savon, peigne, crème solaire, baume à lèvre...)
  • 2 Serviettes de toilette
  • 1 Paire de lunettes de soleil de qualité pour la neige
  • 1 écharpe
  • 2 paires de gants étanches (pas en laine)
  • 1 bonnet
  • 1 sac à linge sale
  • 1 Trousse de bureau complète (papier à lettre, enveloppes, stylos, crayons papier...)
  • 1 Paire de chaussons d’intérieur
  • 1 Serviette de table
  • 1 Gourde d’au moins 1 litre
  • 1 Paire de chaussure imperméable
  • 1 Paire de chaussures de marche imperméable
  • 1 Combinaison style ski ou un pantalon imperméable style ski + un anorak
  • 1 lampe frontale

Liste supplémentaire facultative :

  • 1 appareil photo numérique (autre que le téléphone portable)
  • Un livre ou un roman
  • 1 lampe de poche, de préférence frontale
  • 1 petit couteau de poche type opinel ou couteau suisse (facultatif)
  • 1 paire de jumelles (facultatif)
  • 1 lecteur de musique MP3 (facultatif) - Pratique pour les voyages

Vous pouvez également apporter avec vous, ce que vous aimeriez DONNER à l’association :

  • Déguisements en bon état
  • Matériel scientifique (microscopes, oscilloscopes…) en état de fonctionnement
  • Consommable scientifique et technique (composants électroniques, réactifs…) utilisables
  • Ordinateurs capables de supporter au minimum Windows 8, Linux, ou Mac
  • Matériel utile (Vidéoprojecteurs, jumelles, lecteurs de musique et hauts parleurs, etc)
  • Matériel incroyable mais vrai (avion téléguidé qui fonctionne, télescope, serre en kit, etc)
  • Toute autre idée que vous auriez, et dont vous pouvez nous faire part à l’avance pour valider sa faisabilité ou son intérêt - dans ce cas, rapprochez vous de l’interlocuteur avec qui vous êtes déjà en relation

Nous sommes également à la recherche sous forme de dons, de véhicules, bâtiments, fonds de dotations testamentaires, terrains... si vous avez un projet, une envie de nous aider dans notre mission, contactez nous !

Lire plus

Photos / Vidéos

A voir aussi



Nos partenaires

Voir également