Dans le sillage des AstyanaxNiveaux 3 et 4

Étudiez les mystères de l'évolution dans les verdoyantes vallées mexicaines ! Voir descriptif détaillé

Dans le sillage des AstyanaxNiveaux 3 et 4

Étudiez les mystères de l'évolution dans les verdoyantes vallées mexicaines ! Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets de recherche !

Des aventures hors du commun, des projets de sciences participatives pour le développement durable

Introduction

Nouveau séjour en cours d’élaboration ! Le descriptif sera mis à jour au fur et à mesure que le projet se précise. Premier départ prévu pour cet hiver 2017 !

Partez au cœur des montagnes mexicaines à la découverte de mystérieux petits poissons cavernicoles et venez participer à un programme de recherche Programme de recherche Collaborer avec des structures scientifiques. Participer activement à des programmes de recherche de sciences participatives. C’est possible avec nos expéditions à la voile, découverte du plancton. en effectuant des relevés de données scientifiques dans les rivières ou les grottes dans lesquelles ces poissons hors du commun se cachent. Baignade et spéléologie seront au rendez-vous.

Le Séjour

Connaissez-vous les Astyanax mexicanus ? Ces petits poissons vivent en général dans les rivières du Mexique et du sud du Texas. Mais pas que ! Il y a un certain temps, une partie de la population est tombée dans les grottes et a évolué de façon indépendante dans l’obscurité des cavernes. Ainsi, alors que les poissons de surface sont très communs, il n’existe que vingt-neuf populations cavernicoles connues.
De plus, ces poissons cavernicoles ont un comportement et sont morphologiquement très différents : ils n’ont plus d’yeux, sont dépigmentés, ont une grande bouche, une forme de corps un peu différente, etc.

Différence de morphologie entre les Astyanax mexicanus vivant en rivière (à gauche) et en caverne (à droite) [Evolution of eye development in the darkness of caves : adaptation, drift, or both ?, Rétaux and Casane, 2013]

L’existence d’un ancêtre commun pour les deux sous-espèces permet de comparer les populations de surface et cavernicoles et donc d’étudier l’évolution et l’adaptation à son environnement d’une sous-espèce extrêmophile, c’est-à-dire vivant dans des conditions mortelles pour la majorité des organismes vivants.
Ces poissons cavernicoles sont donc des modèles extraordinaires pour plusieurs domaines de la biologie incluant la médecine, la génétique, la biologie développementale, les neurosciences, la science Science La science est désormais l’affaire de tous. Découvrez la science d’une manière ludique et active. Nous vous proposons d’en découvrir plus sur nos expéditions à la voile, découverte du plancton. du comportement, la biologie des populations et bien d’autres !

Le Projet de Recherche

L’objectif de ce programme est d’étudier l’écologie et le comportement des Astyanax mexicanus cavernicoles dans leur milieu naturel.

Respectant les axes de l’étude du programme scientifique, voici une liste des activités de recherches sur lesquels vous serez amenés à travailler selon les besoins :
-  Connaissance de l’environnement des poissons et ses changements saisonniers
-  Habitude de nutrition des poissons (quantité, qualité)
-  Capacité d’olfaction de ces poissons
-  Reproduction (ratio gonado-somatique, maturation des gamètes, taille, poids)
-  Variation de la morphologie dans des populations variées
-  Génétique des populations et phylogéographie (analyse d’échantillon ADN)
-  Démographie (méthode capture-recapture)
-  Comportement in situ (enregistrement vidéo avec éventuellement usage de drones)

Cela se traduira sur le terrain par des manipulations de type relevés de données sur l’eau, sur la faune, sur la flore, analyses physico-chimiques, relevés d’ADN (méthode non-invasive), expériences spécifiques dans les bassins naturels ou des piscines directement sur le terrain, utilisation de drones pour la reconnaissance, enregistrements vidéos et cartographie. Les protocoles utilisés seront ceux fournis par les laboratoires du CNRS avec lesquels le programme Astyanax collabore.

Toutes les études seront non invasives. C’est un des principes de base du programme.
Les données récoltées sur le terrain seront utilisables par toute la communauté de recherche sur les Astyanax mexicanus avec une collaboration plus particulière avec les laboratoires ‘Evolution Génomes Comportement Ecologie’ et l’Institut des Neurosciences Paris-Saclay implantés à Gif sur Yvette, près de Paris. L’analyse des données que vous aurez collectées sera réalisée en collaboration avec ces derniers.

Votre participation à ce programme pourra enfin permettre aux chercheurs d’avoir un suivi longitudinal sur les données collectées. Par cette expédition basée sur le principe de la science participative, vous allez pouvoir offrir à la communauté de recherche un volume de données qu’ils sont dans l’incapacité de récolter eux-mêmes.

Concept Appris sur le séjour

Biologie des populations - Biodiversité - Ichtyologie - Évolution - Adaptation - Génétique - Conservation - Éthologie - Écosystèmes - Échantillonnage - Prélèvement non invasifs - Comptage - Informatique - Débrouillardise

Le Matériel Utilisé

Épuisettes - Filets - Capteurs - Drones - Équipements vidéo et acoustique - Piscines et aquariums portatifs - Masques - Casques - Caméras infra-rouge - Lampes infra-rouge - Raspberry pie - Ordinateurs - Balances de précision - Spectromètres portatifs

Le lieu

Au milieu de la verdoyante végétation tropicale sèche des montagnes de l’état mexicain de San Luis Potosi sont cachées les cavernes et les rivières dans lesquelles vivent nos mystérieux petits poissons.
Des paysages magnifiques, un biodiversité riche et étonnante, des rencontres inoubliables, voilà ce qui vous attends dans cette lointaine et mystérieuse contrée !

Loin des infrastructures touristiques, vous plongerez au cœur d’un pays aux traditions et à la culture riche et passionnante.

Pa ailleurs, la saison sèche s’étendant d’octobre à avril, vous trouverez loin de l’hiver européen un climat sec et ensoleillé sans être pour autant trop chaud. Soit le temps idéal pour arpenter les collines, villages, rivières et grottes !

Dix stations pour les expériences de terrains ont été choisies par les chercheurs du CNRS, cinq pour les poissons de surface et cinq pour les cavernicoles. Une station est une zone dont l’environnement est homogène et l’histoire évolutionnaire est suffisamment claire et distinctive pour justifier le choix. Parmi ces dernières, les stations choisies pour les expéditions ne sont pas en zone à risques.

Le Quotidien sur Place

Sur place, les journées seront consacrées au travail de terrain en grotte ou en rivière selon les besoins scientifiques et la météo. Vous vous rendrez le matin sur le site en question où vous passerez la journée à réaliser manipulations et expériences scientifiques dans la joie et la bonne humeur.

Entre chaque site de terrain, des journées de découverte auront lieu afin de profiter des merveilles aquatiques (chutes, rivières, bassins naturels), des panoramas et de la richesse de la culture mexicaine.

ATTENTION : Pour participer à cette expédition il est important d’avoir une bonne condition physique, de savoir nager et de ne pas souffrir de claustrophobie, de nyctophobie, d’ichthyophobie, d’aquaphobie ou de quelconque affliction empêchant de s’approcher de l’eau et des cavernes. Aucune compétence complémentaire en spéléologie n’est demandée. La sécurité durant ces activités sera assurée par un encadrant qualifié.
Par ailleurs, certaines grottes sont peuplées de champignons donnant quelques fois l’histoplasmose sans protection respiratoire. Pour cette raison, des masques de protection à porter obligatoirement dans toutes les grottes seront fournis et à n’enlever sous aucun prétexte. Aucun problème n’a été détecté avec le port du masque.

L'Équipe


Julie Rode est co-responsable du Programme de Recherche Astyanax(tion). Panthériste convaincue, l’étude de ce grand félin lui aura notamment fait découvrir - en plus d’une infinité d’autres choses ! - les merveilles de la génétique de populations. Formée à la physique fondamentale, elle est actuellement reconvertie en écologie sur l’étude et la modélisation des écosystèmes.


Stéphane Rode est co-responsable du Programme de Recherche Astyanax(tion). Egalement panthériste convaincu, il adore l’aventure, la pleine nature et la recherche. Il a plusieurs expéditions à travers le monde à son actif et en organise pour faire partager ses passions.

Sur le séjour vous aurez également l’opportunité de côtoyer un des membres des équipes du CNRS des laboratoires EGCE et Neuro-PSI localisé à Gif-sur-Yvette travaillant sur les Astyanax mexicanus.

L'Hébergement

Il s’effectuera dans un ou plusieurs hôtels ou maison d’hôtes proches des grottes dans les alentours de Ciudad Valles, généralement sous forme de chambres doubles ou triples.

Le Programme au Jour le Jour

Voici le découpage type d’un séjour, il sera cependant modulé en fonction de la période, de la météo et des besoins scientifiques.

Jour 0 : Pour les participants prenant l’avion à Paris, le rendez-vous aura lieu le matin au Muséum national d’Histoire naturelle afin de se familiariser avec les protocoles qui seront utilisés sur place. Toute l’équipe ira ensuite ensemble à l’aéroport prendre l’avion en soirée. Pour ceux qui seraient dans l’incapacité de s’y rendre, les protocoles vous seront envoyés de telle façon à ce que vous puissiez vous familiariser avec avant de partir pour cette fabuleuse aventure !
Jour 1 : Arrivée à Mexico, trajet jusqu’à la première ville étape, installation et adaptation à la culture mexicaine
Jours 2 et 3 : Travail de terrain dans la première grotte ou rivière
Jour 4 : Journée de découverte de la région et/ou repos
Jours 5 et 6 : Travail de terrain dans la seconde grotte ou rivière
Jour 7 : Journée de découverte de la région et/ou repos
Jours 8 et 9 : Travail de terrain dans la troisième grotte ou rivière
Jour 10 : Journée de découverte de la région et/ou repos
Jours 11 et 12 : Travail de terrain dans la quatrième grotte ou rivière
Jour 13 : Journée de découverte de la région et/ou repos
Jour 14 : Retour à Mexico puis avion pour Paris

Nos partenaires

Voir également