Mission FBI - Reptiles OrchidéesNiveaux 1 à 3

Devenez des experts des reptiles en participant à cette mission d'inventaire naturaliste FBI ! Lézards Tortues & Serpents (inoffensifs) n'ont (...) Voir descriptif détaillé

Mission FBI - Reptiles OrchidéesNiveaux 1 à 3

Devenez des experts des reptiles en participant à cette mission d'inventaire naturaliste FBI ! Lézards Tortues & Serpents (inoffensifs) n'ont (...) Voir descriptif détaillé

Reptiles et Fleurs - 7 ou 15 jours -Provence
Des séjours de vacances qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Une mission FBI (Fast Biodiversity Inventory), c’est une enquête grandeur nature sur la biodiversité : recenser sur un site précis un maximum d’espèces vivantes, et notamment lors de cette mission, de reptiles, mais aussi d’orchidées et d’insectes. De quoi devenir un véritable expert junior de la biodiversité !

Le Séjour


Ces trois images ne sont pas en provenance d’Amazonie mais sont bien des images de Provence au printemps !

Votre mission si vous l’acceptez !

Le Programme de Recherche Programme de recherche Collaborer avec des structures scientifiques. Participer activement à des programmes de recherche de sciences participatives. C’est possible avec nos expéditions à la voile, découverte du plancton. BIODIVERSITA de l’ONG Objectif Sciences International recherche des agents spéciaux pour intégrer son équipe FBI (Fast Biodiversity Inventory) :

Votre mission si vous l’acceptez : fouiller de fond en comble et accumuler un maximum de connaissances sur la biodiversité de notre zone d’étude. Une attention particulière sera portée aux reptiles, mais également aux orchidées et aux insectes.

Où : tu opéreras dans un coin de nature situé en Provence, un véritable petit paradis.

Quand : Cela se passe ce durant le printemps qui vient, dépêche-toi de rejoindre la mission !

Moyens techniques pour votre mission : tu utiliseras tout le matériel expert du LINABIO (Laboratoire d’Identification Naturaliste Biodiversita) : loupes à main, loupes binoculaires, pièges à reptiles, filets & pièges à insectes, clés de détermination...

Moyens humains : en plus de vos collègues du FBI, les conseillers spéciaux « reptiles », « fleurs » et « insectes » de BIODIVERSITA seront là pour vous guider et vous aider dans cette mission.

Vos objectifs : recenser le plus d’espèces présentes sur la zone d’étude. Les meilleurs enquêteurs se verront décerner des médailles du mérite du FBI.

Votre mission complémentaire : outre les données collectés, votre équipe devra mettre au point des outils d’identification afin de faciliter le travail de vos futurs collègues enquêteurs.

Votre rapport de mission : Ensemble, votre équipe présentera tous les éléments de vos travaux à la fin de votre séjour. Une présentation (photo, spécimens...) des découvertes les plus intéressantes est attendue !

© OSI : OSI/Solène Touzeau, Angelika Wolter/pixelio.de
  • Voir nos autres séjours sur le Centre de Séjours Scientifiques OSI Provence :
    Tous nos séjours

Le Projet de Recherche

Les participants à ce séjour seront impliqués durant la mission sur plusieurs objectifs de recherche concernant la biodiversité.

A court terme et localement, il s’agit d’accumuler un maximum de connaissances sur la faune et la flore d’un secteur à enjeu afin de mettre en évidence les éventuelles mesures de gestion et de protection à mettre en place afin d’y préserver la biodiversité. Les résultats et les données collectées seront ensuite transmises au propriétaire ou au gestionnaire du site d’étude.

A plus grande échelle, les données seront transmises aux organismes chargés du suivi de la biodiversité à un niveau régional (associations, collectivités), national (Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) géré par le Museum National d’Histoire Naturelle de Paris) et international (GBIF – Global Biodiversity Information Facility – Système Mondial d’Information sur la Biodiversité). A grande échelle, ces données pourront servir à étudier l’évolution de la biodiversité en relation – par exemple – avec l’évolution du climat.

Enfin, d’un point de vue méthodologique, il s’agit de mettre au point des méthodes d’inventaire et de suivi de la biodiversité efficaces et adaptées à des groupes de personnes débutantes mais motivées. En effet, notre connaissance très partielle de la biodiversité en lien avec laquelle nous vivons vient en grande partie du peu de spécialistes à même de l’étudier : développer les initiatives citoyennes d’étude de la biodiversité est donc un enjeu majeur !

JPEGJPEGJPEG

Concept Appris sur le séjour

Ecosystèmes - Batraciens - Biologie des populations - Insectes - Biotope - Transects - Ornithologie - Botanique - Entomologie - Herpétologie - Milieux naturels - Inventaire de la biodiversité - Comptage - Identification - Collection de référence - Reptiles

Le Matériel Utilisé

Carte topographique - Filet à papillons - Herbier - Jumelles - Loupe de terrain - Loupe binoculaire - gps - Gants - Clés de détermination - Carnet de terrain - Guides d’identification et de vulgarisation - Seau à reptiles - Boites à insectes - Epingles entomologiques - Piège à reptiles

Le lieu

Un des panoramas que nous offre la région. Ici à 3h de marche du centre.

Le centre de vacances de Musiflore se situe dans la Drôme provençale, entre la petite ville de Dieulefit et le village de Bourdeaux. Cette partie de la Drôme est renommée car elle fait partie des communes de la biovallée, qui ont pour objectif de développer et d’aménager un territoire rural européen de référence en matière de développement durable (http://www.biovallee.fr). Ainsi, c’est un endroit dynamique et préservé, où les risques de contamination aux pesticides sont moindres et les cours d’eau, peut-être, plus sains. En parlant de cours d’eau, la Drôme est aussi connue pour les baignades intempestives autant que festive ! Proche de notre centre, nous avons accès à un très bel endroit où il est possible de se baigner dans un des affluents de la Drôme : le Roubion.

Le contexte agricole, culturel et artistique de cette partie de la France, en font un endroit privilégié. En effet, nous pouvons, à pied, aller visiter des fermes et exploitations agricoles, particulièrement les chèvreries productrices du fameux Picodon, fromage renommé, dans une ambiance familiale. A une vingtaine de minutes du centre de Musiflore, la petite ville de Dieulefit, avec son centre ancien, nous propose toute les semaines un grand marché où artistes et artisans côtoient les producteurs locaux. De l’autre côté, Bourdeaux est une petite bourgade possédant un vieux château en ruine et un centre médiéval qui accueille, une fois dans l’été, une grande fête médiévale qui se clôture par un magnifique feu d’artifice. Dans la région se trouve aussi la Chapelle de Saint Jean de Crupies, un site archéologique remarquable inscrit comme monument historique qui réserve encore des secrets.
Toutes ces activités, qui se font selon la période de l’été et les envies des participants, apportent un plus culturel à nos activités scientifiques et permettent d’avoir une approche intégrée du territoire.

Vue aérienne de la forêt de Saoû, et de cette formation géologique particulière : le synclinal perché.


En ce qui concerne la faune et la flore, cette région n’est pas en reste. Des vautours fauves passent au-dessus du centre. On peut également trouver de nombreuses espèces d’orchidées, il n’est pas rare de croiser un chevreuil, ou des insectes protégés.
Les randonnées dans la région offrent de superbes paysages, par exemple, juste derrière le centre, 500 m d’altitude plus haut (environ 3h de marche en prenant le temps), les points de vue sont saisissants !
Un peu plus loin à quelques encablures en vélo cette fois, juste derrière le petit village de Saou, se trouve la forêt du même nom, niché dans un synclinal inversé (formation géologique très singulière). Bref, le cadre est plus que sympathique.
Nos activités dans la Drôme s’intègrent donc dans une démarche écologique, c’est-à-dire un tout, où sciences et activités manuelles, culture et nature s’associent à la vie quotidienne pour faire grandir les participants… et notre équipe !

Le Quotidien sur Place

Dans l’équipe FBI, nous sommes des agents de terrain ! Un maximum de temps sera donc passé dans la nature à observer, identifier, dénombrer, localiser serpents, lézards et tout ce qui vit et qui attirera notre attention ! Alors un sac à dos, un carnet de terrain, une loupe, des jumelles, un GPS et tout le matériel du LINABIO et c’est parti pour une prospection au grand air !

Mais une prospection c’est quoi ? C’est un temps d’observation où nous allons aiguiser nos 5 sens et notre curiosité pour dénicher et découvrir serpents impressionnants (et tout à fait inoffensifs), lézards colorés, magnifiques orchidées, virevoltants papillons et autres bestioles cherchant à échapper à notre enquête ! Et tout ça se passe dans le « fun » grâce aux rallyes naturalistes & ludiques, et aussi dans le sérieux, nous sommes des agents spéciaux du FBI quand même !

Mais nos amis reptiles sont parfois bien discrets, et pour en repérer plus il nous faudra aussi poser des « pièges » à reptiles. Mais rassurez-vous, ceux-ci pourront repartir absolument sans la moindre blessure !

Et comme même les agents spéciaux du FBI ont besoin de détente, tout cela sera ponctué d’une myriade d’activités extra-scientifiques tels que grands jeux, soirées, ateliers de découvertes et autres activités sportives !

© OSI
Notre spot de baignade, le Picodon est l’occasion de visiter des fermes productrices de ce fromage local à succès, la faune et la flore sont très riches, ici une orchidée (Ophrys insectifera).

L'Équipe


Sylvain Allombert est le responsable scientifique et technique du Programme de Recherche BIODIVERSITA et des séjours FBI. Une thèse de doctorat en écologie entre la France et le Canada lui fera découvrir sa vocation : la vulgarisation des connaissances scientifiques sur la Biodiversité. C’est dans une association qu’il pourra développer ses compétences dans ce domaine, travaillant avec tous types de public, des jeunes enfants aux professionnels. Au niveau naturaliste, c’est un généraliste ayant exercé comme ornithologue, entomologue ou écologue, en touchant également d’autres domaines comme la botanique, les mammifères, les reptiles ou les amphibiens.

Sur ce séjour, Sylvain sera en charge de l’organisation des activités scientifiques, mais fera aussi office de conseiller spécial « insectes » pour nos enquêteurs en herbe ! Ses connaissances extrêmement diversifiés sur le monde naturel ne manqueront pas de satisfaire la curiosité des participants !

L'Hébergement

De verts et vastes espaces pour de folles activités.

Le centre de vacances de Musiflore se situe en pleine nature, avec environ 48 ha de terrain, partagés entre forêts et prairies. Les propriétaires alentour nous accueillent également, à condition de respecter leur travail (ne pas aller dans les champs juste avant la fauche par exemple) et de les prévenir. Nous nous trouvons donc dans un immense terrain de découvertes et d’aventures, ou seule la taille de nos enjambées est une limite.

Pour ce qui est du centre en lui-même, il a été rénové récemment et propose des chambres lumineuses et confortables de trois à six lits, ainsi que de nombreuses salles d’activités, petites ou vastes. Pour les repas, nous pouvons très souvent les prendre dehors, à l’ombre, ce qui est très agréable. Le Centre de Vacances possède aussi un auditorium pourvu de tous le matériel pour faire des spectacles en tous genres. Plus loin, d’autres bâtiments constituent une vieille ferme, aussi rénovée, dans laquelle un four à pain est encore en activité. Il nous arrive donc souvent de faire du pain, voire… des pizzas !



Après avoir confectionné nos pizzas, on les enfourne dans le four à bois !

Dans nos objectifs liés à notre impact écologique sur ce Centre, nous avons axé notre démarche autour de l’alimentation. Le lieu est idéal car la production locale est importante et de nombreux agriculteurs sont respectueux de l’environnement (le centre se situe dans un groupement de commune, appelé biovallée, engagée pour une agriculture respectueuse de l’environnement). Aussi, les participants consomment le pain qu’ils produisent (deux à trois jours par semaine pour l’instant) et ils confectionnent entièrement leurs goûters. Les menus sont allégés en aliments carnés et sont réfléchis pour apporter tout ce qui est nécessaire, d’un point de vue énergétique, à base de produit frais. Ceci a été possible grâce à une collaboration étroite avec toute l’équipe du centre Musiflore.

En effet, le centre Musiflore s’intègrent aussi dans une démarche écologique (chaudière à bois, nombreuses pancartes de sensibilisation, soucieux du bilan énergétique, alimentation saine, etc…).
Nous essayons également de réduire nos déplacements, notre consommation d’impression, l’achat de consommable de matière recyclée, etc…
Dans et autour du centre, nous avons tout ce dont nous avons besoin pour nos activités : terrains dégagés pour des grands jeux ou faire décoller des drones, forêts étendues à explorer et étudier, prairies à orchidées, grands arbres impressionnants, rivières à étudier ou pour se baigner…
Le centre Musiflore est donc parfait pour s’éclater dehors ou à l’intérieur !

Ce Centre nous permettra de vivre nos séjours immergés dans la nature et nous bénéficierons de plusieurs salles d’activités sur l’ensemble de l’infrastructure de la propriété. Une grande salle, qui permettra à la fois l’organisation des boums et des retransmissions de vos enfants les samedis après-midi, sera également utilisée.

Et tout ça, au soleil !

Au cœur d’un terrain préservé de 49 hectares de prairie et forêt :
Les jeunes seront hébergés dans des chambres joliment équipées de 2 à 6 places, au sein du Centre Musiflore implanté à Crupies, au cœur des Pré-Alpes Provençales depuis 1966.
Entièrement rénové, ce bâtiment d’initiation aux activités musicales, d’expression artistique et de découverte de la Nature, est particulièrement bien adapté aux activités scientifiques et culturelles de l’ONG.

Quant à aux parents, ils pourront aussi décider de profiter d’un hôtel dans la région, que ce soit la veille de leur arrivée sur les lieux, ou bien pour venir assister à la Retransmission de leurs enfants le samedi après-midi (veille du départ, le dimanche). Les parents pourront aussi profiter de la région pour toute la durée du séjour.
Outre les nombreux hôtels et auberges disponibles dans la région, le Centre de Vacances Musiflore où se situeront les séjours, est également à votre disposition pour la nuit du samedi au dimanche.

C’est via Lyon et Valence que nous organisons les transferts accompagnés depuis toutes les villes. Si vous venez par vos propres moyens, différentes autres voies d’accès s’offrent à vous selon votre point d’origine ou le lieu de votre destination finale si vous nous amenez vos enfants à l’occasion d’un déplacement plus grand.

Pour arriver sur place vous pouvez :

FAQ

Posez une question

J’aime bien les reptiles, mais pas trop les plantes, je ne vais pas m’ennuyer par moment ?

Non, chaque participant sera libre de s’intéresser surtout au groupe le motivant le plus.

Répondre à ce message

Nous ne trouverons pas d’espèces « inconnues » chez les reptiles. Par contre, pour les autres groupes (orchidées, papillons...), même si c’est très très peu probable, ce n’est pas impossible ! En revanche, c’est très possible de découvrir des espèces qui n’étaient pas encore connues dans la région, voire même en France, ou alors de redécouvrir des espèces qui n’avaient pas été vues depuis de nombreuses années ! Bref, on fera vraiment avancer la connaissance sur la biodiversité !

Répondre à ce message

On ne regardera que les reptiles et un peu les orchidées ?

Pas du tout, comme dans tous les séjours Biodiversita, nous nous intéresserons à toute la biodiversité ! Si un vautour nous survole, pas question de garder les yeux au sol ! C’est juste que notre sujet principal d’étude sera ces groupes pour cette opération.

Répondre à ce message

| 1 | 2 |


Posez une question

Photos / Vidéos

© OSI : Wikipedia/Benny Trapp, Fox Amphoux, OSI

© OSI : OSI/Sandra Reinhard

© OSI

Nos partenaires

Voir également