Envoyer à un ami

Baleines et dauphins du Pays Basque, pêche au plancton, voiliers

Une aventure en voiler pour identifier les mammifères marins vivants au large des côtes du Pays Basque, comprendre leur localisation en analysant le milieu par une pêche du plancton et l'observation des poissons lunes et bancs de thons ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Baleines et dauphins du Pays Basque, pêche au plancton, voiliers

Une aventure en voiler pour identifier les mammifères marins vivants au large des côtes du Pays Basque, comprendre leur localisation en analysant le milieu par une pêche du plancton et l'observation des poissons lunes et bancs de thons ↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Biscaye la Baleine Basque
Surveillons l'état de santé de nos océans
Des aventures hors du commun, des projets de sciences participatives pour le développement durable

Accueil > Liste des Séjours > Baleines et dauphins du Pays Basque, pêche au plancton, voiliers

Dates Places et Tarifs

Ajouter à ma liste de souhait

Introduction

JPEGJPEGJPEG

Les mammifères marins Mammifères Marins Observer les mammifères marins de la mer d’Iroise en Bretagne. Les voir évoluer dans leur écosystème naturel. C’est possible avec nos « expéditions à la voile à la découverte du plancton ». , dauphins et baleines nous font tous rêver. Pourtant durant des siècles, ils ont été massivement chassés au Pays Basque, comme ailleurs, principalement pour leur viande et pour leur huile qui servait alors à l’éclairage.

Aujourd’hui, les populations sont surveillées. Pourquoi cette surveillance est-elle si importante ? Parce que l’on sait que la diversité du monde vivant, animal ou végétal est importante pour l’équilibre de notre planète. Parce que certains mammifères marins Mammifères Marins Observer les mammifères marins de la mer d’Iroise en Bretagne. Les voir évoluer dans leur écosystème naturel. C’est possible avec nos « expéditions à la voile à la découverte du plancton ». sont des animaux indicateurs de la bonne santé des océans car se sont des prédateurs dit « supérieurs » car ils chassent des poissons qui eux mêmes chassent des poissons et ainsi jusqu’au plancton Plancton Le plancton constitue le premier maillon de la chaîne alimentaire marine. Découvrez son importance et laissez-vous fasciner par sa beauté en participant à nos stages nature baleines et dauphins. . Si un des maillons de cette chaîne manque, c’est le déséquilibre. Une partie de ces mammifères migrent selon les saisons. Alors, surveiller leur diversité et leur présence au fond du Golfe de Gascogne est important ; si les animaux sont là c’est qu’ils y trouvent nourriture et bien être pour leurs petits et pour leur cycle de vie.

Pour surveiller cette partie sud du Golfe de Gascogne appelée la Biscaye, vous embarquerez de longues et passionnantes journées sur un grand catamaran à voile Voile
Voilier
Passer des vacances scientifiques à la mer tout en faisant du sport.Découvrir les Açores en voilier. Observer des baleines. C’est possible avec nos stages nature baleines et dauphins.
pour observer ces mammifères marins, les identifier, les compter, les écouter avec des hydrophones, et les photographier, notamment le Grand Dauphin Dauphin
Baleine
Dauphins, baleines, plancton, découvrez la richesse des océans en participant à nos stages nature baleines et dauphins.
pour connaître et reconnaître l’identité de chaque individu.
La qualité des eaux est-elle suffisante pour le développement de la chaîne alimentaire. Vous pêcherez également du plancton Plancton Le plancton constitue le premier maillon de la chaîne alimentaire marine. Découvrez son importance et laissez-vous fasciner par sa beauté en participant à nos stages nature baleines et dauphins. et évaluerez l’abondance au microscope.

Au printemps et en été, vous pourrez également imiter ces animaux en pratiquant le surf, entre deux navigations.

Le Séjour

« Biscaye la Baleine Dauphin
Baleine
Dauphins, baleines, plancton, découvrez la richesse des océans en participant à nos stages nature baleines et dauphins.
Basque »

Ces animaux sont capables de nage lointaine. Ils s’installent là où ils trouvent nourriture abondante et tranquilité surtout s’ils ont des petits.
Leur présence, leur diversité et leur nombre indiquent donc « l’état de santé » de la zone et aussi des changements comme le climat. Certains en effet préfèrent les eaux plus froides ou plus chaudes. La qualité des eaux permet-elle le développement de toute la chaîne alimentaire et donc de suffisamment de nourriture pour les attirer ? La pollution est-elle suffisamment contrôlée pour limiter les maladies qui peuvent atteindre les animaux ? Pour évaluer cela, nous compterons les macro déchets flottants que nous croiserons au cours de nos navigations.
Les observations de ces animaux et de leur environnement vont permettre de savoir si le sud du Golfe de Gascogne est attractif pour ces mammifères comme par le passé.
Pour répondre à cette question, vous comparez vos observations avec les suivis réalisés chaque année par le laboratoire en charge de cette surveillance.

La topographie sous-marine particulière du sud du golfe de Gascogne, entaillé par le canyon « le Gouf de Capbreton » crée une mosaïque d’habitats sous-marins. Cette diversité d’habitats permet à un très grand nombre d’espèces animales et végétales de s’établir : Cette zone est un véritable HotSpot de biodiversité. En plus de cela, l’océan dans cette zone connaît des températures beaucoup plus douces en hiver que le nord du golfe : ces conditions réunies expliquent très certainement l’exploitation intense du sud du Golfe de Gascogne pour la chasse à la baleine Dauphin
Baleine
Dauphins, baleines, plancton, découvrez la richesse des océans en participant à nos stages nature baleines et dauphins.
jusqu’au 17e siècle !

S’il est devenu plus aléatoire et rare de croiser des baleines, 7 espèces de delphinidés et marsouins s’observent tout de même régulièrement :

  • le Marsouin commun,
  • le Dauphin commun,
  • le Dauphin bleu et blanc,
  • le Grand dauphin,
  • le Dauphin de Risso,
  • le Globicéphale noir,
  • et l’Orque.

Vous partirez à bord d’un catamaran de plus de 17 mètres de long, et contribuerez à la surveillance démographique de ces mammifères marins Mammifères Marins Observer les mammifères marins de la mer d’Iroise en Bretagne. Les voir évoluer dans leur écosystème naturel. C’est possible avec nos « expéditions à la voile à la découverte du plancton ». lors de ce séjour. Cette surveillance complètera ainsi les campagnes scientifiques actuelles.

4 sorties en mer d’une journée sont prévues durant la semaine. Les embarquements se feront durant 8 heures de navigation sur des plages horaires variables afin de pouvoir observer les différents comportements des cétacés selon les heures de la journée. Les observations seront visuelles pour l’ensemble des espèces. Mais nous ferons un suivi particulier du Grand Dauphin et des globicéphales en utilisant des techniques de photo identification. Vous pourrez également écouter leurs discussions à l’aide d’hydrophones. Un protocole rigoureux et des règles précises d’approche des animaux seront respectés.

Durant nos navigation, nous contribuerons également à un autre volet de la surveillance du milieu marin:observer et ramasser si possible les macro-déchets flottants.

2 visites compléteront nos observations en mer :
- le chemin du littoral, entre Bidart et Guéthary, qui évoque l’époque de la Chasse baleinière notamment par la tour de guet situées sur les falaises, les anciens fours pour fondre la graisse ;
- l’aquarium de San Sebastian, en Espagne, qui expose la riche biodiversité marine et un squelette de la fameuse baleine de Biscaye, la baleine basque..

Pour répondre aux besoins scientifiques, trois séjours sont proposés à trois saisons différentes :
- printemps,
- été,
- et automne.

JPEGJPEGJPEG

Le Projet de Recherche

Ce séjour scientifique a pour objectif de répondre à un certain nombre de questions et notamment :

  • Pourquoi 300 ans après la fin de la chasse dans le Golfe de Gascogne, les baleines ne sont plus visibles des tours de guet situées sur les falaises côtières ?
  • Les baleines et dauphins basques sont-ils redevenus abondants après les périodes de chasse massive du 17e siècle ?
  • Quelles sont les causes passées et actuelles des fluctuations de l’abondance des populations dans le golfe de Gascogne ?
  • L’évolution des populations est-elle identique en Bretagne et au Açores ?

- Ce séjour nous permet de participer au programme national de surveillance du milieu marin (DCSMM) : Les observations récoltées alimenteront la base de données nationale.

- Le laboratoire Pelagis de l’Université de La Rochelle est le référent national concernant les mammifères marins

- l’IFREMER sera le partenaire concernant les macro-déchets flottants.

Concept Appris sur le séjour

JPEG
Au cours des navigations sur notre grand catamaran, vous allez :

1. Collecter des observations selon un protocole établi par un laboratoire scientifique ;
2. Ranger, trier, analyser, comparer les données récoltées (principalement des observations : de présence et d’abondance des mammifères marins, ainsi que de leur comportement)
3. Pêcher du plancton avec un filet ;
4. Analyser et discuter les résultats ; Transmettre les observations au laboratoire de recherche.
5. Partager vos observations, notamment avec un journaliste du pays basque afin de sensibiliser au respect de notre environnement.

Le Matériel Utilisé

Nous travaillons avec ’’Explore Ocean’’ qui exploite son navire Atalaya depuis 2018.

  • La large plateforme du catamaran est propice à la mise en œuvre de programmes scientifiques :
    - En plus du matériel pédagogique d’observation et d’identification,
    - Il est équipé de deux hydrophones pour écouter les « conversations » des animaux
    - Il est également équipé d’une sonde de température de l’eau qu’il faudra surveiller.
    - nous apporterons un filet à plancton et notre microscope.
    - un GPS pour localiser nos observation et pouvoir les reporter sur une carte et comparer aux observations des années précédentes.

JPEGJPEG

  • Le catamaran sur lequel vous naviguerez fait 17 mètres de long ; il fut le premier navire de pêche à voile en Méditerranée. Aujourd’hui, il est aménagé pour le transport de passagers et est devenu le nouvel observatoire des cétacés dans le golfe de Gascogne. Il porte le nom « Atalaya », faisant ainsi référence aux Atalayes du pays Basque, ces tours de guet en haut des falaises qui permettaient aux observateurs de repérer les baleines et de prévenir les marins-chasseurs au 16e siècle.

Le lieu

Le séjour est basé au cœur du Pays basque littoral, à Hendaye. Les navigations s’étendront jusqu’au large de CapBreton.

Le Pays basque s’étend sur deux pays : le sud-ouest de la France et le nord de l’Espagne. La ville d’Hendaye est située à la frontière France-Espagne qui est marquée par le fleuve Bidassoa. Le Pays Basque a cependant gardé une unité culturelle, de par sa langue, toujours vivante, ses traditions et son mode de vie.

Sur le côté mer d’Hendaye, une longue plage de sable, en pente douce, offre un espace étendu et abrité par gros temps pour le pratique d’un sport très développé au Pays basque : le surf.

Le Quotidien sur Place

  • Les sorties en mer se font sur des journées de 8H.
  • Le port est accessible à pieds depuis le centre d’hébergement.
  • Vous pourrez faire différentes visites :
    - Le Chemin du littoral entre Bidart et Guéthary : Pour découvrir l’épopée de la chasse baleinière, nous irons voir quelques vestiges lors d’une randonnée sur le chemin du littoral, à Bidart : cet ancien port s’est développé au Moyen Age par l’activité intense de la chasse baleinière. Les anciens fours à huile, la tour de guet et le blason du village rappellent cette épopée.
    - L’aquarium de San Sebastian : Un squelette de la baleine franche ou baleine de Biscaye est exposé à l’aquarium de San Sebastian, en Espagne ; la visite de cet aquarium vous permettra une plongée au milieu de la faune sous-marine régionale : L’aquarium contient une multitude de bassins permettant de découvrir plus de 200 espèces animales de la mer Cantabrique et un musée maritime. Les maquettes d’anciens navires, les outils de la pêche, et les expositions sur la culture locale de la pêche vous exposerons l’évolution des techniques et l’importance de ce secteur d’activité au Pays Basque.
    - Albaola Faktoria est un centre associatif de reconstruction de navires traditionnels. En 1978, l’épave d’un navire baleinier basque du 16e siècle a été découverte par des archéologues sous-marins, au Labrador, à une dizaine de mètres de profondeur. Après plus de vingt ans d’études, une reconstruction, à l’identique est lancée. La visite du chantier vous permettra de mieux comprendre l’architecture navale et la complexité des fouilles archéologiques : A l’automne, et en cas d’annulation d’une navigation pour cause météo, la visite de ce chantier de reconstruction enrichira les rêves et les histoires.
  • Durant le séjour estival, une pratique du surf, sur la plage d’Hendaye, est prévue certains jours, selon le programme de navigation.

L'Équipe

L’éducatrice principale de ce séjour est Anne LITTAYE ; chercheur océanographe depuis de nombreuses années : elle a navigué dans le Golfe de Gascogne, mais aussi dans le sud de l’océan Indien, vers les eaux australes riches en orques, cachalots et autres mammifères marins, en Méditerranée, sur les groupes de rorquals, ou encore dans le Pacifique. Aujourd’hui, ses activités concernent les sciences participatives et la valorisation de patrimoine maritime.

L'Hébergement

Vous serez hébergé au Centre de vacances Cbe-Horizon, à Hendaye. Les chambres comptent de 4 à 5 lits. Situé sur les hauteurs de la grande plage, la localisation du centre permettra les déplacements à pieds jusqu’au port où nous embarquerons et bien sûr la plage.

Les repas seront préparés par le centre ; pour profiter au mieux de nos expéditions, nous partirons avec un panier pique-nique lors des expéditions à la journée. La spécificité des produits locaux et le panaché entre cuisines française, basque et espagnole seront une aventure complémentaire.

Pour nous rendre aux différents lieux de visite, nous emprunterons le réseau de bus de ligne qui sillonne le littoral basque aussi bien côté français qu’espagnol.

Le Programme au Jour le Jour

La migration de printemps :
- Jour 1 : Arrivée au Centre d’hébergement en début d’après-midi et installation. Visite du bateau, au port d’Hendaye, règles de sécurité en mer ; familiarisation avec le matériel d’observation.
- Jour 2 : Journée en mer, observations. Dépouillement des observations.
Session de surf pour imiter les dauphins
Soirée : rencontre avec un chercheur.
- Jour 3 : Le petit déjeuner des mammifères : départ en mer, dès le lever du jour. Photo identification et dénombrement.
- Jour 4 : Exploitation des observations ; Randonnée sur les vestiges de la chasse baleinière.
Session de surf pour imiter les dauphins
- Jour 5 : Le diner des mammifères : départ en mer, après-midi et retour soir. Photo identification et dénombrement.
- Jour 6 : Exploitation des observations. Visite à l’Aquarium de San Sebastian.
Session de surf pour imiter les dauphins
Rédaction d’un article pour un hebdomadaire local ; rencontre avec le journaliste.
- Jour 7 : Sortie en mer
Diaporama de restitution à la capitainerie du port ou au centre d’hébergement.
- Jour 8 : Bilan et rangement. Départ.

La carte d’identité des cétacés sédentaires :
- Jour 1 : Arrivée au Centre d’hébergement en début d’après-midi et installation. Visite du bateau, au port d’Hendaye, règles de sécurité en mer ; familiarisation avec le matériel d’observation.
- Jour 2 : Journée en mer, observations. Dépouillement des observations.
Session de surf pour imiter les dauphins
Soirée : rencontre avec un chercheur.
- Jour 3 : Le petit déjeuner des mammifères : départ en mer, dès le lever du jour. Photo identification et dénombrement.
- Jour 4 : Exploitation des observations ; Randonnée sur les vestiges de la chasse baleinière.
Session de surf pour imiter les dauphins
- Jour 5 : Le diner des mammifères : départ en mer, après-midi et retour soir. Photo identification et dénombrement.
- Jour 6 : Exploitation des observations. Visite à l’Aquarium de San Sebastian.
Session de surf pour imiter les dauphins
Rédaction d’un article pour un hebdomadaire local ; rencontre avec le journaliste.
- Jour 7 : Sortie en mer
Diaporama de restitution à la capitainerie du port ou au centre d’hébergement.
- Jour 8 : Bilan et rangement. Départ.

La migration automnale :
- Jour 1 : Arrivée au Centre d’hébergement en début d’après-midi et installation ;
Visite du bateau au port d’Hendaye, règles de sécurité en mer ; familiarisation avec le matériel d’observation.
Soirée à Hondarria, Espagne.
- Jour 2 : Journée en mer, observations. Dépouillement et préparation de la sortie du lendemain.
Soirée conférence autour d’un chercheur.
- Jour 3 : Le petit déjeuner des mammifères : départ en mer, dès le lever du jour. Photo identification et dénombrement.
- Jour 4 : Exploitation des observations ; Randonnée à Bidart sur les vestiges de la chasse baleinière. Aquarium/musée de San Sebastian.
- Jour 5 : Le diner des mammifères : départ en mer, après le déjeuner et retour en début de nuit. Photo identification et dénombrement.
- Jour 6 : Exploitation des observations. Visite du chantier de reconstruction d’un baleinier du 16e siècle à Pasaïa.
Rédaction d’un article pour un hebdomadaire local, rencontre avec le journaliste.
- Jour 7 : Journée en mer, observations.
Diaporama de restitution à la capitainerie du port ou au centre d’hébergement.
- Jour 8 : Bilan et rangement. Départ.

A prendre avec soi

  • Vêtements chauds pour la navigation (pas de bottes)
  • Maillot de bain et lycra pour le surf
  • Jumelles si vous en avez (n’en achetez pas)
    - casquette pour le soleil et gourde
    - Deux paires de basket

Photos / Vidéos

A voir aussi



Nos partenaires

Voir également