Envoyer à un ami

La medecine traditionnelle chinoise pourrait soulager la radiomucite induite par la radiochimiotherapie

↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

La medecine traditionnelle chinoise pourrait soulager la radiomucite induite par la radiochimiotherapie

↓ Lire le descriptif détaillé plus bas ↓

Accueil > Liens > Actus sciences > La medecine traditionnelle chinoise pourrait soulager la radiomucite induite par la radiochimiotherapie

Une equipe de radiotherapeutes japonais a publie un article demontrant
l’interet d’un medicament utilise en medecine traditionnelle chinoise pour
soulager la radiomucite induite par la radiochimiotherapie. Il ne s’agit
pour l’instant que de resultats preliminaires positifs sur trois patients
atteints de cancer oesophagien cervical et traites par radiochimiotherapie.
Les patients qui avaient recu un melange d’herbes appele Kanzo Shashin Tou
pendant le traitement par radiochimiotherapie et deux semaines apres la fin
du traitement, n’ont pas souffert de manifestations de radiomucite induite.

La radiomucite est une affection tres douloureuse, pouvant necessiter le
recours a des analgesiques de type opiace, qui apparait chez des patients
atteints de cancer de la tete ou du cou et traites par radiotherapie et/ou
chimiotherapie. L’affection peut se manifester par des ulceres douloureux
dans la bouche et la gorge et une inflammation des gencives pouvant empecher
le patient d’absorber des aliments et du liquide. Dans certains cas, les
patients peuvent necessiter une nutrition parenterale totale, administree
par voie intraveineuse.

Le Kanzo Shashin tou est un medicament de la pharmacopee traditionnelle
chinoise compose d’un melange de sept herbes (Hange, Ougon, Kanzo, Taiso,
Ninjin, Kankyou, Ouren) qui est utilise contre l’insomnie, la stomatite et
les troubles gastro-intestinaux.

Sources : The Effect of Chinese Herbal Medicine (Kanzo-Shashin-To) for Acute
Mucotitis due to Chemoradiotherapy for Cervical Esophageal Cancer :
Preliminary Study. Shinichi OGAWA, Kuninori NOMURA, Kyo NOGUCHI, Shosuke
KATO and Hikaru SETO. The Journal of JASTRO Vol. 19 (2007) , No. 1 pp. 41-44